bUg <BR>Oth3r
do you think Big Brothers are sexier ?)


Big [bUg <BR>0th3r] Band Blog !)

News for newbies. Stuff for lamers.
+-= slashdot (en) & madchat (fr)
base target_blank & archives
7.7.00
ZDNet - Les eurodéputés se renseignent sur Echelon
Exit la commission d'enquête aux pouvoirs élargis, bonjour la commission temporaire aux pouvoirs limités. Le Parlement européen a approuvé le 5 juillet 2000 la constitution d'une commission de 36 eurodéputés qui "tentera" de mettre son nez dans le « système d'interception Echelon ».
A noter également que l'ex-juge Thierry Jean-Pierre a fait ouvrir une enquête sur Echelon, le procureur de la République ayant étrangement décidé de la confier... à la DST.
?=BigBand 7/7/2000 6:12:15 PM

ZDNet - Les eurodéputés se renseignent sur Echelon
Exit la commission d'enquête aux pouvoirs élargis, bonjour la commission temporaire aux pouvoirs limités. Le Parlement européen a approuvé le 5 juillet 2000 la constitution d'une commission de 36 eurodéputés qui "tentera" de mettre son nez dans le « système d'interception Echelon ».
A noter également que l'ex-juge Thierry Jean-Pierre a fait ouvrir une enquête sur Echelon, le procureur de la République ayant étrangement décidé de la confier... à la DST.
?=BigBand 7/7/2000 6:11:55 PM

CNET.com - Laissez votre liberté à la porte d'entrée
Encore un gros dossier sur la cybersurveillance des employés au travail. On rappelera que 78% des grosses sociétés US surveillent leurs salariés et que 22% d'entre-elles ne les en ont pas prévenus, bien que les citoyens aient, "virtuellement", les mêmes droits sur l'internet que dans la vie "réelle".
?=BigBand 7/7/2000 5:43:41 PM

Slashdot: Le FBI bloque une fusion-acquisition
Selon le Wall Street Journal, cité par CNN et Nando Times, le FBI bloquerait le rachat du provider américain Verio par la firme japonaise NTT car cela pourrait compromettre la sécurité intérieure. Le FBI réclame en effet que les écoutes qu'ils diligentent soient effectuées par des sociétés US employant des employés US.
?=BigBand 7/7/2000 4:53:20 PM

FBI.gov inaccessible aux internautes anonymes
Les utilisateurs de Freedom, un logiciel qui permet de rester anonyme sur l'internet (ou à tout le moins de protéger son identité et sa vie privée des regards indiscrets), ne peuvent accéder au site du FBI. Pourquoi ? On n'sait pas, le FBI, qui s'est maintes fois opposé à l'utilisation de la cryptographie, déclarant de son côté que plus il y aura d'internautes à visiter leur site, mieux ce sera... Comprenne qui pourra.
?=BigBand 7/7/2000 4:25:14 PM

4.7.00
Extrait de À la une - L'affaire "Baise-moi" sur yahoo.fr:

L'association Promouvoir, qui a déposé le recours à l'origine de la décision du Conseil d'Etat et dont le dirigeant fait partie du mouvement d'extrême droite MNR de
Bruno Mégret, a précisé à l'AFP qu'elle allait porter plainte contre les circuits continuant à projeter le film, dont MK2.


Catégorie > Culture
Dépêche précédente:
Mode masculine été 2001 : chantons sous la pluie... (AFP)
Dépêche suivante:
Perpignan rend hommage à Maillol (AP)


Sujets d'actualité > Cinéma
?=frederic 7/4/2000 6:40:52 PM



3.7.00
CERT - le patch d'Outlook serait buggué
ZataZ nous rapporte que le Cert vient d'annoncer que le patch sécurité proposé par Microsoft contre les virus de type ILOVEYOU posséde lui aussi une faille de sécurité permettant à un administrateur de site Web indélicat de pénétrer sur certaines des machines de ses visiteurs....
?=BigBand 7/3/2000 2:06:16 PM

Un concept pour contrer la censure d'Internet
PGP en français rapporte cette proposition d'un des contributeurs de Freenet : tout repose sur la possibilité de distribuer légalement des fichiers ne contenant que du "white noise" (du bruit, des données aléatoires). Ces fichiers, éparpillés, ne retrouveraient leur sens qu'une fois réunis, et décryptés. Il serait ainsi impossible de censurer quoi que ce soit... puisque chaque fichier, en tant que tel, ne correspond à rien...
?=BigBand 7/3/2000 9:55:05 AM

2.7.00
Les derniers jours de la vie privée
Les USA ont la pire des politiques de protection de la vie privée des nations industrialisées. L'an dernier, les lobbys de la banque, des compagnies d'assurance et des agents de change ont dépensé 300millions de $ pour s'assurer du passage du Financial Services Modernization Act, qui leur permet de croiser leurs fichiers clients sans que ceux-ci n'en soient tenus informés. Le programme "Notice, Choice, Access and Security" de la Federal Trade Commission pourrait y remédier, mais elle n'a aucun pouvoir et doit s'en remettre au Congrès...

Nandotimes- Big Brother entre à l'école
Les sénateurs US planchent en ce moment sur un projet visant à surveiller l'utilisation de l'internet à l'école...
voir aussi Newsbyte

Un peu de Kohl dans votre ordi
On apprenait récemment qu'Helmut Kohl avait réussi à effacer des données informatiques particulièrement compromettantes pour lui. Kohl est aujourd'hui le nom d'un nouveau programme d'effacement définitif des données.

La biométrie à l'assaut des mots de passe
Vous n'aurez bientôt plus besoin de vous souvenir de vos mots de passe. De plus en plus de sociétés se pavanent, notamment à l'expo Biometropolis (sic), avec leurs solutions "sécurisées" : la solution ? Les empreintes digitales... dont les lecteurs sont de plus en plus facile, et peu cher, à installer sur son PC, ou encore le scan du
visage ou de la voix... Si les militaires s'intéressent de plus en plus à ces technologies, les associations de défense de la vie privée s'inquiète de la constitution des vastes bases de données d'"identifiants" que cela va engendrer.
Voir IDG,
Techweb,
NWFusion
et puis aussi USA Today.

FCW - Les services secrets à l'assaut de la cybercriminalité
Les services secrets se développent à vitesse grand V, tentant de suivre la rapidité avec laquelle internet se développe : "Ce sera le crime du futur, et c'est parce que nous voyons le futur que nous augmentons considérablement nos effectifs et l'entraînement de nos agents" a ainsi déclaré un représentant des services secrets.

NYTimes - La (difficile) coopération des sociétés privées et des gouvernements
Depuis la vague d'attaque de ce début d'année, la Maison Blanche et les principaux acteurs de l'industrie des nouvelles technologies ne jurent que par leur coopération. Ce qui pose un certain nombre de questions, complexes, par rapport à la loi.

News FT - La coopération (tout court) avance ses pions...
Les leaders de l'armée et des experts en sécurité des sociétés privées US dévoilent leurs stratégies de protection et de contre-attaque en matière de cybercriminalité et de guerre de l'information. La National Defence Industrial Association tient son symposium et traite tout autant des infrastructures de télécommunication, de banque et d'énergie, et dévoile de nouveaux produits destinés à contrecarrer les attaques de pirates étrangers.

...et fourbit ses armes
Le Secret Services' Electronic Crimes Task Force (ECTF) réunit 180 agences et procureurs fédéraux et locaux, plus 60 sociétés privées. Objectif ? Aider à retrouver vite et bien les cybercriminels.

Zdnet - Le gouvernement britannique allège la RIP Bill
La RIP Bill, qui devait faire de l'Angleterre le pays le plus sécurisé, mais aussi le plus intrusif, et dangereux, en matière de vie privée, devrait être allégée... en vue de ne pas compromettre la sécurité informatique des sociétés privées, et de ne pas alourdir les frais des fournisseurs d'accès. Quant aux internautes... ils continueront d'être surveillés.

Newszbytes - N'oubliez pas les firewalls !
87% des "consommateurs" et presque 95% des professionnels utilisent un antivirus, mais seuls 19% des premiers et 49% des seconds n'utilisent de firewalls sur leurs ordinateurs personnels, selon une étude de Symantec (éditeur de Norton AntiVirus et autres outils de "sécurité").

Newsbytes - Une commission US pour la protection de la vie privée
Le House Government Reform Committee vient de proposer une loi en vue de la création d'une commission destinée à aider le congrès à légiférer en matière de vie privée.

IDG - Une nouvelle loi anti-pirates ?
Le Senate Judiciary Committee propose une loi destinée à punir pirates, spamers et autres d'abuser de l'internet, tout en étendant les pouvoirs d'investigation des agences gouvernementales et en alourdissant les peines prévues pour intrusion dans un système informatique.

Quels sont les droits des employés ?
En matière de vie privée, les intérêts des entreprises s'opposent souvent à ceux de leurs employés.

CNET - Des canadiens pour sécuriser les ordinateurs américains...
La société canadienne Kasten Chase vient d'être désignée pour crypter les ordinateurs top-secrets américains...

The Register - Bloquer son ordi comme on bloque sa bagnole
Rainbow Technologies propose une solution, basée sur celle utilisée pour empêcher l'allumage des voitures, pour empêcher l'utilisation de son ordinateur par un tiers. L'intérêt ? Alors qu'un mot de passe peut être "sniffé" par un programme espion, ou encore qu'un collègue à vous peut accéder à votre ordinateur, cette solution-là, prévue pour les utilisateurs peu précautionneux, éteint l'ordinateur si vous n'en êtes pas l'utilisateur patenté.

Telepolis - Le Parlement Européen à l'assaut d'Echelon
Les parlementaires européens ne cessent de se battre pour savoir si oui ou non il convient d'enquêter sur Echelon. Nicole Fontaine vient d'annocer que la décision finale devrait êter prise en juillet. Les Verts accusent les principaux partis européens de bloquer l'instruction, qui, de fait, font tout pour la ralentir...

Zdnet - Allemagne : pas de cookies, SVP
Quand Ronald Cuny se connecta au site de PlayBoy, son ordinateur envoya pas moins de 51 messages au site de charme et à ses annonceurs... messages qui, bien évidemment, l'identifiait.

NWFusion - L'espion venait de l'intérieur
ParaProtect rapporte que 90% des failles de sécurité qu'il a identifié proviennent de l'intérieur du réseau, pire : 50% d'entre-elles seraient causé par les administrateurs systèmes eux-mêmes.

61% des Américains hésitent à faire de l'e-commerce...
...au vu des risques induits par la cybercriminalité. L'Information Technology Association of America et la société EDS révèlent, dans un sondage, que moins les gens se connectent, plus ils ont peur. On apprend aussi que les afro-américains et les jeunes femmes sont encore plus apeurés que la "moyenne", que 62% des personnes interrogées pensaient qu'on ne protégeait pas assez les consommateurs des cybercriminels, que 65% d'entre-elles pensent qu'il est moins risqué de faire dans la cybercriminalité que dans la criminalité tout court, mais la majeure partie pense néanmoins que cela ne peut que s'améliorer, le business allant forcément sécuriser tout ça. Financial Times (London) June 20, 2000, Tuesday USA Edition 1

... et 45% ont peur des hackers
L'étude de 2Wire, Inc. est on ne peut plus clairement orientée : "Pensez-vous que le fait d'être connecté en permanence à l'internet aide les hackers à vous surveiller et à vous attaquer ?" 45% des personnes interrogées répondent oui, 28 peut-être, 26 non. Plus on est vieux, plus on a peur, par ailleurs.

Zdnet - Sécuriser les dot-com
Les problèmes de sécurité ionformatique s'accentuent à mesure que grossit l'internet et le nombre de ses utilisateurs. La Computer Emergency Response Team a ainsi reçu 9 859 rapports d'incidents en 1999, pour "seulement" 3 734 en 1998. Rien que pour le premier trimestre 2000, le CERT a déjà reçu 4 266 "plaintes"...

Une doctrine russe pour la "sécurité des informations"
Le Conseil de Sécurité russe vient d'approuver une "information security doctrine" en vue de renforcer la surveillance gouvernementale des informations...

FCW - Terroristes et outils high tech
Un rapport de la National Commission on Terrorism révèle que les stratégies des terroristes restent "low tech" : "armes et explosifs classiques restent leurs outils privilégiés, à mesure que leur objectif reste surtout de tuer le plus de monde que possible...

FCW - Le FBI ne partage pas ses infos
Malgré l'appel de Janet Reno pour que les services secrets et sociétés privées croisent leurs données en vue de lutter contre la cybercriminalité, il semble que l'échange n'aille que dans un seul sens...

Un nouveau standard contre la cybercriminalité
La British Standards Institution (BSI) vient d'établir un nouveau standard, l'Information Security Management standard, BS 7799, qui pourrait être agréé par l'ISO (l'International Standards Organization), et qui vise à se prémunir contre la fraude assistée par ordinateur, l'espionnage, le vandalisme, le sabotage, les virus informatiques.
?=BigBand 7/2/2000 9:25:46 PM




Internet & vie privée
Le business de l'information
(Introduction : à propos, outils, médiactivistes, FAQ & liens : médiactivistes, hacktivistes, vie privée, outils, en français)
Voir aussi la traduction de security.tao.ca :
Ordinateur & Sécurité Internet

(email, secure shell, remailers, basics, cryptage, PGP, mot de passe, stéganographie, effacement sécurisé, etc.)


Internet & Privacy
The business of information
(Introduction : about, tools, mediactivists, FAQ & links : mediactivists, hacktivists, privacy, tools)
See also the security.tao.ca site on
Computer & Internet Security


Ils veulent tous nous ficher...


Refusez d'être présumés coupables:
Signez @ IRIS + Vos Papiers!


Nom
email
Newsletter (hebdo) ou Contact


Big Brotherisé?) Bug Brotherisable!)
REGULATION : processus par lequel les gouvernements veulent contrôler la liberté d'expression (cf article11.net)
SECURITE : façon de faire passer les hackers pour des voleurs, et que vive l'e-commerce ! (cf kitetoa.com)

SURVEILLANCE : réponse des forces de l'ordre à l'adage de l'internet : information=pouvoir (cf lambda.eu.org)

Politiciens, marchands et forces de l'ordre veulent réguler, sécuriser et surveiller l'internet alors même que ceux qui ont bâti, et bâtissent encore, l'internet, s'inquiètent de ces dérives totalitaires à la Big Brother (voir altern.org).

L'internaute
, au mépris des droits de l'homme et du citoyen, est de plus en plus considéré comme un cybercriminel potentiel... mais qui va l'aider à protéger sa vie privée, sécuriser son ordinateur, et ses communications via l'internet?

Bienvenue au pays des Bug Brothers!)


Big Brotherised?) Bug Brotherisable!)
REGULATION : system designed by governments to control the freedom of speech (cf politechbot)
SECURITY : hackers' concern, but e-commerce threat, and propaganda (cf HNN)
MONITORING : polices & secret services' response to the internet definition : "information =power" (cf cryptome)

Politicians, merchants & policemen want to regulate, monitor & secure the internet even though those who built and manage the network worry about those totalitarian
(Big Brother style) powers (cf GILC)

Netizens are more and more considered as potential cybercriminals, despite some basic & fundamental human rights... but who's helping those netizens in managing their privacy and improve their knowledge in IT & communications security?
Welcome to Bug Brothers' world!)


Headlines of the April 2000 GILC's newsletter :

Free Expression
[1] UK lawsuits endanger Net free speech
[2] Cyberpatrol war threatens mirror sites
[3] Hollywood wants end to links
[4] French proposal: end web anonymity
[5] Japanese software ruling hurts free speech
[6] Possible Russian Internet restrictions
[7] Study: kids & parents upbeat about Net
[8] Bertelsmann censorship proposal attacked
[9] China bans MP3s, monitors dissidents on-line
[10] Saudi women's Net café shutdown
[11] New web forum for Chinese women
[12] New Report on Net Access in Central & Eastern Europe


Privacy and Encryption
[13] US gov't wants mini-ECHELON tracking systems
[14] Report: Microsoft and IBM helped US snoops
[15] Virgin net appliance has privacy flaws
[16] EU-US privacy pact stalls
[17] Ireland relaxes crypto rules
[18] Turkish gov't wants new Net taps
[19] New Dutch surveillance scheme
[20] Zimbabwe net tracking bill criticized
[21] Yahoo investigated over privacy abuses
[22] Canadian privacy conference held
[23] Internet privacy bunker built
[24] Russian Internet freedom conference held

The GILC News Alert is the newsletter of the
Global Internet Liberty Campaign, an international coalition of organizations working to protect and enhance online civil liberties and human rights.



Powered by Blogger