bUg <BR>Oth3r
do you really think Big Brothers are sexier ?)
Bb)
You Watch, We Watch
 

 

CCCP = Copier, Coller, Cut'n Paste (mars 2001)



SVM - Bientôt une loi contre le spam aux Etats-Unis ?
Une sous-commission du Congrès américain vient d'approuver un projet de loi contre l'envoi d'e-mails publicitaires non sollicités (spam). Particuliers et FAI pourront poursuivre les expéditeurs qui n'enlèveraient pas de leur liste les personnes en ayant fait la demande (opt-out). En Europe, on se dirige doucement vers l'opt-in, l'accord avant envoi.

Libération - Yves Bertrand, l'homme fort des RG, remercié
Le patron des Renseignements généraux depuis 1992 faisait face à des oppositions croissantes.

Le Monde - Le gouvernement remplace le directeur central des RG

Transfert - Données personnelles en péril
À quelle sauce seront mangées nos données personnelles ? Pendant que les autorités américaines soufflent le chaud et le froid, nos données sont stockées n'importe comment sur des serveurs non sécurisés.

Transfert - La localisation bientôt sur nos mobiles
Lors du séminaire consacré à la localisation, organisé par Euroforum à Paris les 27 et 28 mars, ce marché a été évalué à environ 30 milliards de dollars à l’horizon 2005, dont une dizaine en Europe.

Transfert - Reviens gamin, je t'ai pas fiché !
FoxKids, la chaîné télé pour enfants de Rupert Murdoch, lance une vaste étude comportementale sur les internautes de 4 à 14 ans. Ou comment se constituer une juteuse base de données.

Transfert - GPG : 1, PGP : 0
GPG, la version "libre" de PGP, sort un patch pour corriger le bug récemment trouvé par les deux cryptographes tchèques. Les utilisateurs de PGP, eux, devront encore attendre un peu.

Transfert - Hong Kong contre les pirates
Hong Kong ne rigole pas avec le piratage des logiciels commerciaux qui, à compter du 1er avril, est désormais passible de 4 ans de prison et de 48 000 francs d'amende par copie piratée.

Transfert - À qui profite le traité anti-cybercriminalité ?
Mike Godwin, un ancien de l'Electronic Frontier Foundation, accuse le projet de Convention sur la cybercriminalité du conseil de l'Europe d'avoir été instrumentalisé par le FBI, entre autres.

Transfert - La Hollande invente le harcèlement textuel
La police d'Amsterdam, outrée du nombre croissant de vols de téléphones portables, inaugure une nouvelle technique anti-vol : le spam.

Transfert - Pierret contre les brevets de logiciels ?
Le secrétaire d'État à l'Industrie s'est dit opposé à la brevetabilité des logiciels, jusqu'à présent interdite en Europe. Enfin… pas tout à fait, précise-t-on au ministère

01net - TiVo, la télé qui vous espionne
En s'abonnant au système de télévision interactive de TiVo, les spectateurs fournissent quantité de données personnelles. Aujourd'hui, la Privacy Foundation publie un rapport pour les mettre en garde sur l'utilisation qui pourrait en être faite.

AFP - Sites racistes sur internet : les associations cherchent la parade
"La Justice n'est pas la panacée. Si le monde de l'internet continue à ne pas comprendre ses décisions, cela ne sert à rien", affirme Gilles Manceron, directeur du CIDEM (Civisme et démocratie), regroupant Ligue des droits de l'Homme, MRAP, France-Nature-Environnement, ATD Quart-Monde, Scouts de France notamment. Le CIDEM préconise de réfléchir à l'installation d'outils permettant d'identifier les émetteurs de sites et d'empêcher l'accès à certains sites, mais surtout de développer "dialogue et sensibilisation". Pour Jean-Christophe Le Toquin, délégué permanent de l'AFA (association française des fournisseurs d'accès à internet), "aujourd'hui, on n'a les moyens ni techniques, ni juridiques, ni institutionnels" pour filtrer les contenus sur le net. "L'obstacle technique peut être levé si la décision politique est prise et si les moyens suivent".

01net - La Cnil prend la défense des salariés
Le dernier rapport de la CNIL dresse un tableau inquétant de la cybersurveillance en entreprise. Prenant la défense des salariés, il préconise la mise en place de chartes de bonne conduite dans toutes les entreprises.

01net - E-mail perso au bureau : ce que vous risquez
La dernière bourde du boss ou un tour de surf sur un site coquin... la faute professionnelle n'est pas loin. Surtout si l'entreprise a défini les règles d'utilisation de l'e-mail et de l'internet dans une charte.

FTPress - FT est riche de ses fichiers
Marre des spam de courrier, de fax ou de mail ? Faites un tour du côté de "votre" agence France Télécom. Peut-être auront-ils la solution à tous vos problèmes, tout simplement parce qu'il y a de bonnes chances pour qu'ils en soient la source ! Un bon conseil : armez-vous de patience. Il faut savoir en effet que France Télécom considère comme un droit le fait de répertorier les adresses Wanadoo dans son annuaire mail.

Libération - Au nom de la loi, halte au «spam»
La France et les Etats-Unis légifèrent contre la pub abusive.

Libération - Le téléphone pleure
Tokyo, un vilain petit boîtier noir devient l'objet le plus couru d'Akihabara, le quartier de l'électronique. Sa prétendue vertu: interrompre les communications des téléphones portables dans un rayon de 20 à 30 mètres autour de son heureux possesseur.

01net - Les boutiques en ligne peu soucieuses de l'information de leurs clients
Qu'elles soient bonnes ou non, les chartes de protection des données personnelles sont présentes sur 42 % des sites testés. Curieusement, ce sont les sites américains qui y pensent le plus souvent, 65 % contre 39 % pour l'Europe.

Libération - La Cnil épingle les patrons fouille-mail
Son rapport critique une «logique de contrôle total» des salariés. En publiant hier un rapport sur la «cybersurveillance des salariés dans l'entreprise», la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a sorti un carton jaune aux employeurs. «Ils diabolisent l'usage privé du Web et de la messagerie au bureau et sont, du coup, dans une logique de contrôle total», dit Hubert Bouchet, vice-président de la Cnil. Les empoignades avec les salariés se multiplient et se soldent, parfois, par des licenciements. En un an, la Cnil a reçu 150 plaintes de salariés et quantité de coups de fil angoissés. «Il ne suffit pas de prévenir de l'existence de contrôles pour tout se permettre, s'agace Hubert Bouchet. Il existe une part irréductible de vie privée sur le lieu de travail, comme l'ont posée les lois Auroux depuis 1981, puis les lois Aubry.» Certes, les directions ont le droit de contrôler ce que font les salariés en poste. Mais la règle veut que le «principe de proportionnalité» préside à l'organisation du contrôle.
«On ne part pas à la chasse aux lapins avec un char d'assaut», défend le vice-président de la Cnil. Pour lui, un contrôle excessif est contre-productif: il témoigne du peu de confiance que l'employeur porte à ses troupes, ce qui est démotivant. Il rappelle que le Minitel avait déjà inquiété les employeurs plus que de raison. Et en son temps, «l'introduction du téléphone dans les bureaux avait posé de véritables cas de conscience aux patrons»: fallait-il laisser les employés passer des appels personnels?

01net - Protection des données personnelles : Washington menace le Safe Harbor Dans un courrier adressé à la Commission européenne, les autorités américaines contestent la viabilité du Safe Harbor. Cet accord, conclu l'an dernier entre Bruxelles et Washington, portait sur la protection et l'exploitation des données personnelles collectées sur Internet.

ZDNet - Doubleclick à nouveau pris en défaut de sécurité La régie publicitaire laissait traîner des données nominatives. La semaine dernière, on lui reprochait déjà d'avoir abrité un cheval de Troie pendant deux ans.

ZDNet - Anti-spam : les États-Unis en avance sur l'Europe
Un projet de loi réglementant la publicité, non sollicitée et diffusée par courrier électronique, est en voie d'être adopté par les sénateurs américains.

Infoguerre - Un débat stratégique doit définir la finalité d'Echelon.
C4iFR, en la personne de M. Christian Harbulot a participé au débat sur les "objectifs potentiels de l'activité d'interception et de l'espionnage économique", organisé le 5 mars 2001, par la Commission temporaire sur le système d'interception Echelon.

Infoguerre - Le commando de guerre de l'information du Pentagone
Au cours de ses travaux, le FCWG a "mis l'accent sur la nécessité de concevoir de nouvelles techniques en matière de guerre de l'information de manipulation de l'information et de guerre économique".

SVM - Données personnelles : les USA contre l'Europe
L'administration Bush s'oppose à l'application de la directive européenne de protection des données personnelles. Celle-ci a pourtant fait l'objet d'un accord entre les Etats-Unis et l'Union européenne, le "Safe harbor" ou "sphère de sécurité", qui régit les échanges transatlantiques de données. Les Américains veulent repousser son entrée en vigueur prévue le 1er juillet prochain.

SVM - Cybersurveillance des salariés : la Cnil rend son rapport
Constatant que les progrès technologiques facilitent pour l'entreprise la surveillance de ses salariés, la Cnil vient de rendre un rapport sur le sujet. Principal questionnement : comment définir la limite entre le droit à la vie privée du salarié et les restrictions imposées par son contrat de travail, ainsi que le lien de subordination qu'il implique ? Un rapport qui se veut plus source de débat que vraiment complet.

SVM - AOL bloque la messagerie instantanée de Mac OS X Conforté par la décision de la commission américaine du commerce de janvier dernier, AOL défend bec et ongles sa messagerie instantanée AOL Instant Messenger. Le géant bloque l'utilisation de Fire, une application indépendante, proposée pour Mac OS X et qui est compatible avec les six grands services de messagerie instantanée.

Transfert - À Hong Kong, on flique aussi
Le gouvernement de Hong Kong voudrait se doter de pouvoirs de déchiffrement, en matière de cryptographie et de surveillance des internautes similaires à ceux du Rip Act et de la LSI. Les fournisseurs d'accès à Internet protestent.

ZDNet - La police indienne veut fouiller le courrier privé sans mandat
Plusieurs prestataires internet indiens font état de pressions répétées de la police pour obtenir l'identité d'internautes ou accéder à leur correspondance.

Des policiers en liberté surveillée sur internet
HELSINKI (Reuters) - Les policiers d'Helsinki ne peuvent plus surfer librement sur internet, certains d'entre eux ayant saturé les réseaux en fréquentant assidûment des sites pornographiques.

Surfer ou légiférer, les députés japonais doivent choisir
TOKYO (Reuters) - Ils n'avaient déjà plus le droit de faire des mots-croisés, ni de lire journaux et livres. Les députés japonais sont désormais priés de ne pas tromper leur ennui en envoyant et recevant des mails sur leurs téléphones portables. S'occuper de son courrier électronique "perturbe l'ordre" des débats parlementaires, estime le président de la commission des règles et de l'administration de la chambre basse, cité par l'agence de presse Kyodo.

01Net - AOL TW menace de porter plainte contre le projet HailStorm, de Microsoft
AOL-Time Warner estime que .NET instaurera un monopole de Microsoft dans le commerce électronique, la messagerie instantanée et le téléchargement de musique, secteurs d'activités qui sont au coeur de la stratégie du géant de la communication. En effet, Microsoft a prévu d'intégrer automatiquement son premier bouquet de services, baptisé HailStorm, dans le futur système d'exploitation Windows XP. A la décharge de Microsoft, ces nouveaux services ne seront pas gratuits, mais facturés aux consommateurs, aux développeurs et aux sites utilisateurs.

AFP - Microsoft se pose en défenseur de la confidentialité sur l'internet
Microsoft se pose en défenseur de la protection de la vie privée sur l'internet avec une nouvelle version de son navigateur Internet Explorer, qui offrira aux internautes la possibilité de contrôler l'utilisation par les sites de leurs données personnelles.

ZDNet - HailStorm, futur bureau de renseignement de Microsoft ?
Un outil de messagerie instantanée, un agenda, un carnet d'adresses, un service de commerce électronique : c'est ce que proposera le nouveau programme de Microsoft, tout en récoltant toutes les infos vous concernant... Pour cela, Microsoft se base sur Passport, le système d'identification de MSN Messenger. Ce dernier crée un dossier unique (un passeport) rassemblant toutes les données d'un utilisateur : nom, prénom, e-mail, numéro de carte de crédit, etc. De quoi constituer une solide base clients. Mais « ces données ne nous appartiennent pas » a précisé selon le Wall Street Journal Bob Muglia, vice-président de Microsoft. En conséquence le numéro un des logiciels a certifié ne pas avoir l'intention de vendre les données ou de s'en servir pour cibler la publicité. Il faudra faire confiance à Microsoft !

Transfert - Les vrais faux certificats de Microsoft
Un habile escroc s’est fait passer pour un employé de Microsoft auprès de l’autorité de certification Verisign. Il est reparti avec deux "vrais certificats signés Microsoft. Ils lui permettent de distribuer undercover un programme malveillant.

De faux certificats Verisign affolent Microsoft
Des tampons servant à authentifier les produits Microsoft lors de leur téléchargement auraient été falsifiés le 30 et 31 janvier. Des virus auraient pu en profiter pour se faufiler prévient l'éditeur.

OpenPGP - L'autorité de certification Verisign accorde à un pirate deux certificats numériques au nom de Microsoft
Microsoft prévoit de publier un patch. Il est conseillé de récupérer au plus vite le certificat de révocation qu'a mis en ligne Verisign. Il s'agit d'une atteinte grave portée à la crédibilité de la société Verisign et plus généralement au concept d'autorité de certification.

LesNewsNet - Caméras de surveillance sans fil en Grande-Bretagne
Le ministère de l'Intérieur anglais a passé commande de deux millions de caméras sans fil pour surveiller les endroits publics. Ces caméras CCTV, moins chères que les anciens systèmes de vidéosurveillance, permettront à la police de recevoir des images sur tous les appareils portables, dans leurs voitures et même en vol. Si elles s'accommodent du réseau GSM actuel, l'avènement des technologies sans fil de 3e génération leur permettra d'être plus performantes. Une vingtaine d'organismes publics britanniques vont recevoir très prochainement des subventions pour commencer à s'équiper.

ZDNet - Les Britanniques épiés presque à l'oeil
La Grande-Bretagne va doubler le nombre de ses caméras de surveillance au cours des trois prochaines années. Le ministère de l'Intérieur britannique a passé un accord avec la société Shawley, à l'origine d'un système sans fil, qui utilise la technologie des téléphones mobiles.

Libération - Non à la vidéosurveillance
Il y va, dès maintenant, du lien social. On essaie par des infrastructures qui font régner la surveillance généralisée de régler des problèmes qui relèvent sans doute d'autre chose que de la seule impunité des criminels. On traite ainsi tous les citoyens comme de possibles suspects, ce qui a une double conséquence: d'une part le citoyen qui se sait suspecté ne peut manquer de répondre à la hiérarchie par de la rancoeur, d'autre part ce sentiment de suspicion ne saurait manquer de se répandre entre les concitoyens - mon voisin n'est-il pas aussi suspect que moi, ne convient-il pas que je m'en méfie?
On a surtout insisté sur le versant créatif de la liberté d'expression: pouvoir dire autant qu'il est possible tout ce que l'on veut. La liberté d'expression recèle un autre versant: pouvoir ne dire ce que l'on veut qu'à ceux à qui on veut le dire. C'est le versant de la discrétion, on ne se dit qu'à ceux que l'on a choisis. Une formule complète de la liberté d'expression pourrait être la suivante: je peux dire autant qu'il est possible ce que je veux, à qui je veux, comme je le veux et quand je le veux.

SVM - Le disque dur tatoué ?
Fournisseurs de logiciels et de contenus numériques mènent une course effrénée avec les pirates. Et pour protéger leurs droits, ils envisagent des mécanismes parfois très contraignants pour le consommateur. Explications.

VNUNet - La taxe sur les disques durs toujours au menu
La fameuse "taxe CD-R" - le "complément de rémunération" perçu au titre de la copie privée - sera appliquée aux disques durs. La commission Brun-Buisson se penche depuis janvier sur les supports intégrés, mais sa décision n'interviendra pas avant fin mars comme prévu. D'autant qu'un recours devant le Conseil d'Etat serait en préparation. L'information a été publiée dans le quotidien Libération : Francis Brun-Buisson était administrateur de l'association "Fonds pour la création musicale" (FCM) jusqu'en juillet 2000. Or, environ un tiers des revenus de la FCM proviendrait de la copie privée et les négociations sur les supports d'enregistrement amovibles avaient déjà débuté depuis le mois d'avril.

Reuters - DoubleClick licencie 10% de ses effectifs
La première régie publicitaire mondiale sur internet, l'américain DoubleClick , a annoncé le licenciement de 10% de ses salariés et un changement stratégique de ses activités médias afin d'améliorer sa compétitivité. DoubleClick compte ne garder que 1.850 employés à la fin du deuxième trimestre. Lors de l'annonce en janvier dernier de ses résultats financiers du quatrième trimestre 2000, la société avait prévu que son chiffre d'affaires provenant de la vente de publicités sur internet baisserait de 25 à 30% en 2001, principalement à la suite de la défection du moteur de recherche AltaVista.

Transfert - Doubleclick piraté... depuis deux ans
Doubleclick, la centrale de campagne de pub et l’éditeur du système de mesure d’audience DART, a été piraté en 1999. La faille de sécurité est toujours là.

Transfert - Doubleclick au grand galop
Après la découverte d'un cheval de Troie sur son serveur, le leader mondial de la pub en ligne dément de façon confuse. D'autres bases de données personnelles sont, elles, parfaitement accessibles, au premier venu.

Transfert - Vrai-faux bug dans OpenPGP
OpenPGP, le logiciel libre de cryptologie, serait victime d'une faille. Si elle remet partiellement en question l'authentification de la signature électronique, elle s'avère difficilement exploitable. Coup marketing ?

Transfert - Les Belges ont aussi une vie privée
La loi belge sur la protection de la vie privée vient d’entrer en vigueur par la publication d’un arrêté royal du 13 mars 2001. Interview d'Étienne Wery, avocat spécialiste du droit des nouvelles technologies.

Transfert - Plaignant anonyme contre accusés anonymes, la justice américaine tranche
La cour suprême de l’Etat de Virginie a refusé le recours en justice d’une importante firme américaine contre des internautes anonymes, parce que la société refusait de dévoiler son identité. Une affaire plutôt complexe.

Le Monde - www.crime.cominfojailcam-redirect.html
Joe Arpaio, shérif du comté de Maricopa, en Arizona, a décidé de placer des webcams dans le centre de détention provisoire de la prison de Madison Street, à Phoenix. Les "jailcams"sont placées dans l'une des cellules, dans le hall, dans la salle de fouille et dans la pièce où sont prises les photos et les empreintes digitales... Dans quelques mois, il va installer de nouvelles jailcams dans la prison principale des femmes détenues pour de longues périodes.

Le Monde - La CNIL ausculte la santé en ligne
La Commission nationale de l'informatique et des libertés a procédé à un audit de 59 sites Web de santé. Le constat est alarmant. Dans plus d'un cas sur deux, les internautes ne savent pas si les données collectées sont à usage interne, ou si elles peuvent être communiquées.

Les droits de l'homme dans l'impasse
La Commission des Nations unies pour les droits de l'homme, réunie en session annuelle à partir d'aujourd'hui, aura encore du mal à être «la conscience morale de la communauté internationale» qu'elle prétend être. Car, renouvellement oblige, des pays guère connus pour leur respect des droits de l'homme - Libye, Syrie, Arabie Saoudite, Algérie, Viêt-nam... - font partie cette année des 53 Etats membres de la Commission. Pour noircir encore le tableau, les Européens, traditionnels moteurs de la Commission, ont mis beaucoup d'eau dans leur vin. Antoine Bernard de la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) relève: «Au nom de la défense de leurs intérêts politico-économiques, ils ont tendance à s'aligner sur les positions les plus minimalistes parmi les Quinze.» Exemples flagrants: la guerre de Tchétchénie et la situation en Chine.

Attac Vlaanderen interdit de réunion publique
Interrogé par le quotidien "De Morgen", la Sûreté d'Etat a reconnu qu'elle était intervenue : "Nous nous intéressons aux mouvements anti-globalisation dans la mesure où ils peuvent troubler l'ordre public. Nous avions lu dans la publication Solidair que le Congrès Attac aurait lieu dans un organisme financier. La combinaison OB-Attac nous paraissait remarquable et nous avons demandé à la direction de l'organisme s'ils savaient qui est Attac et en particulier qu'ils sont contre la globalisation. Ils ne le savaient pas. Il est évident que les informations que nous avons transmises étaient suffisantes pour annuler la location." Que la Sûreté estime indispensable de donner des "informations" au propriétaire de la salle est plus qu'étonnant. Qu'elle pense agir par ce biais en faveur du maintien de l'ordre public est encore plus énigmatique. Soit ceci est l'expression de la plus grande bêtise, soit elle signifie qu'il y a eu une action envers le propriétaire de la salle. Or, tant une Sûreté de l'Etat imbécile que celle estimant avoir le devoir de saboter le droit à la liberté d'expression est dangereuse pour la démocratie. Il est utile de rappeler les informations diffusées par "De Morgen", au mois d'août, faisant état d'une note émanant de l'Etat-Major de la Gendarmerie adressée aux 8 brigades des villes les plus importante du pays les invitant à prendre les mesures adéquates contre les "nouvelles formes de criminalité" parmi lesquelles les activités de la "nébuleuse antimondialiste" "caractérisées par de nombreuses références au FMI, à la BM et à l'OMC". Du 31 janvier au 3 février 2001, s'est tenue une conférence d'Europol, en présence de fonctionnaires de police belges et du secrétaire-général sortant de l'OTAN, Javier Solana où fut pratiqué le même amalgame entre "les nouvelles formes de terrorisme" et la "mouvance antimondialiste".
source : Protesta News

Transfert - LSI : Français, encore un effort pour être républicain
La Lettre des Télécommunications des Échos s'est procurée une nouvelle version de l'avant-projet de Loi sur la Société de l'Information (voir le dossier de Transfert), mais elle aurait été depuis, modifiée, notamment en vue d'adoucir les passages relatifs à la cybercriminalité. Pour ce qui est de la cryptologie, en revanche, le gouvernement confirme sa volonté de privilégier le tout sécuritaire et le répressif à la protection de la vie privée. Alors que Lionel Jospin avait initialement annoncé la libéralisation "complète" de la cryptologie, l’avant-projet de LSI, lui, semble tendre vers une criminalisation de ceux qui veulent s'en servir pour sécuriser leurs données. Le site OpenPGP se fend ainsi d'un virulent plaidoyer pour expliquer pourquoi "légiférer sur la cryptologie est extrêmement dangereux pour les libertés fondamentales (notamment la liberté d'expression et la liberté de d'opinion) et inutile aux écoutes téléphoniques". Alors que le gouvernement promulguait récemment une fort médiatique loi sur la présomption d'innocence, on comprend mal pourquoi il n'en serait pas de même avec l'Internet.

AFP - Codage et criminalité: une nouvelle loi est en préparation
"En France, on n'est pas encore embêté par des affaires judiciaires où la cryptologie est employée, mais cela va arriver et nous nous préparons à y faire face", a ainsi déclaré mercredi Hubert Marty-Vrayance, Commissaire aux affaires internationales de la Direction centrale de la sécurité des systèmes d'information (DCSSI) lors d'un séminaire sur "le chiffre, le renseignement et la guerre" organisé à l'Historial de la Grande Guerre de Peronne (Somme). "Jusqu'alors relevant de la souveraineté de l'Etat, la cryptologie passe dans le domaine public et les prestataires de ce service deviennent des notaires", explique M. Marty-Vrayance relevant que "l'enjeu du débat est de taille car il est entre la place de l'Etat et la liberté de l'individu".

Libération - Diffamation: la loi s'applique au Net
Pour la Cour de cassation, le délai de prescription existe sur le réseau : «Attendu qu'en matière de délits de presse, la prescription est de trois mois; que les dispositions impératives de la loi du 29 juillet 1881 sont d'interprétation particulièrement stricte; qu'il n'appartient pas au juge de se substituer au législateur en se livrant à une interprétation large de ces dispositions, pour tenir compte des nouvelles techniques de communication telles que le réseau mondial Internet

Transfert - Internet est une publication comme une autre
La Cour de cassation a renvoyé la cour d’appel de Papeete à ses chères études : dans son arrêt, rejetant une plainte pour diffamation, celle-ci n’avait pas établi la date de première diffusion du texte sur Internet.

Technikart - Costes : l'obscène public
As-tu peur de l'extrème-droite ?
Ce n'est pas un groupuscule de folkloriques tyroliens qui va me faire du mal ! Le vrai danger ce n'est pas l'extrème-droite, c'est le pouvoir en place. Le vrai danger, c'est l'état, s'il remet en cause la liberté d'expression.
Les actions judiciaires contre toi ont permis au FN de remettre en cause le droit de prescription sur Internet et d'attaquer le Réseau Voltaire. Qu'en penses-tu ?
L'UEJF et les autres associations savent pertinemment que je ne suis pas raciste. Mais ils ont réussi à faire tomber une prescription qui leur permettra à l'avenir d'attaquer tous les sites non politiquement corrects. Ce sont les fers de lance de la repression, les nouveaux prêtres de l'ordre moral. Au nom d'un combat abstrait pour le bien commun, ils limitent très concrètement nos libertés individuelles. Peu leur importe que cela encourage l'extrème-droite à attaquer des sites anti-racistes...

Cyperus - Respect de la vie privée
Les Allemands en faveur d'une réglementation gouvernementale en matière de respect de la vie privée sur Internet ; les Américains préfèrent quant à eux l'autorégulation. Une enquête consacrée au respect de la vie privée sur Internet et à la personnalisation révèle des (...)

Transfert - Technip censure son intranet syndical
La direction d'une grande entreprise a notamment désactivé tous les liens mis en place sur l'espace syndical virtuel.

Les postes frontières suisses pourront contrôler les empreintes digitales
BERNE - Les personnes qui se présentent aux postes frontières vont bientôt être identifiées grâce à leurs empreintes digitales. Cela concerne les individus sans papiers ou avec des documents falsifiés. Cette mesure intervient dans le cadre de la modernisation du système de relevé d'empreintes digitales utilisé par la Confédération. Le Corps des gardes-frontière sera également équipé. Le système actuel date de 1995. Le programme de modernisation durera une année à compter du début 2002.
source : Biométrie Online

Nouvelles interactions entre l'homme et l'ordinateur grâce aux technologies de détection de position
Une équipe de scientifiques de Cambridge, sous la houlette du professeur Andy Hopper, image l'interaction entre les personnes et les différents dispositifs électroniques de son environnement par l'intermédiaire des technologies de détection de position. Ainsi, en détectant une action ou une position d'une personne dans l'espace, l'ordinateur va pouvoir automatiquement déclencher une action correspondante d'une des interfaces reliées. La clef de cette "informatique sensible" est fournie par les technologies de positionnement qui peuvent localiser un individu à quelques centimètres près. Cette technique permet d'envisager la consultation de dossiers personnels en s'approchant d'un malade dans un hôpital, d'informations en s'approchant d'un tableau dans un musée, de déclencher sa radio en s'approchant d'elle chez soi. Source : BE Royaume-Uni, numéro 12, février 2001 - Ambassade de France au Royaume-Uni - ADIT

Amnistia - Les renseignements US et France Télécom
La Science Application International Corporation (SAIC) est une société américaine bien particulière: 41.000 employés, un chiffre d'affaires de 5,5 milliards de dollars, 620 millions de dollars de bénéfices (en 1999).

Transfert - Y a des limites au filtrage !
Les bibliothécaires américains poursuivent en justice le gouvernement, accusé de vouloir censurer l’accès à Internet.

Transfert - Petits arrangements (lucratifs) avec la vie privée
Le Safe Harbor est aujourd'hui dénoncé par les sociétés américaines et par des parlementaires de Washington. Dont le double discours vient d'être démasqué.

Transfert - 180 milliards de francs pour les nouvelles technologies
Qui va investir 180 milliards de francs dans les nouvelles technologies ? Une multinationale ? Un gouvernement ? Non, les services de renseignements américains.

Transfert - France Télécom squatte au Sénégal
Au Sénégal, les fournisseurs d’accès Internet privés dénoncent les pratiques déloyales de l’opérateur téléphonique historique Sonatel. Et soupçonnent France Télécom, son principal actionnaire, d'y rebâtir le monopole qu’il a perdu en France

Libération - Surplus de hauts gradés à l'armée
Les hauts gradés de l'armée française représentent 2 126 personnes, soit un officier pour 128 hommes. Or un colonel est prévu pour commander un régiment d'un petit millier d'hommes et un général plusieurs régiments. Les officiers en surplus peuplent donc des états-majors de plus en plus nombreux...

Zataz - Interview de Marcel Vigouroux, responsable de l'office central de lutte contre la criminalité liée aux technologie de l'information et de la communication.
Le centre technique d'interceptions des transmissions est-il toujours d'actualité ?
Ce n'est pas fait encore, c'est évoqué dans le cadre de la future loi sur la société de l'information. Mais il nous faut un cadre juridique pour commencer à entamer véritablement les interceptions et le déchiffrement. Nous allons acquérir, d'ici quelques semaines, un ensemble de technologie d'interceptions effectivement provenant d'une entreprise Danoise. (ndlr, coût, 2,4 millions de francs). 30 fonctionnaires travaillent pour l'office. Depuis le 1er mars, l'office est aidé par un ingenieur informatique pour les enquêtes et preuves.

ZDNet - Le FBI s'empêtre dans les alertes de sécurité
La cellule de veille informatique du FBI dénonce programmes ou hackers, sans bien étayer ses alertes. Certains y voient des manoeuvres budgétaires...

Transfert - Déclaration d'impôt en ligne : ayez confiance...
Une agence américaine a voulu joué au hacker avec le système informatique qui permet de déclarer ses impôts en ligne. Pan ! dans le mille : elle a pu y entrer comme dans du beurre.

Transfert - Les Belges ont aussi une vie privée
La loi belge sur la protection de la vie privée vient d’entrer en vigueur par la publication d’un arrêté royal du 13 mars 2001. Interview d'Étienne Wery, avocat spécialiste du droit des nouvelles technologies. ARTE - Cyber-hacktivistes
Big Brother vous regarde, les hacktivistes veillent, un petit tour à Paris au coeur des cybermaquis. Quelques principes
* Ne jamais dévoiler son identité.
* Ne soyez jamais honnêtes sur qui vous êtes, ni ce que vous faites !
* Quand on envoie des mails, on crypte les mails.
* Les cibles de prédilection : les entreprises qui crient très fort
* Ne haissez pas les médias, soyez les médias.
Avec une interview de Kitetoa, et une de Bug Brother...

C-est-tout.com - Insécurité : comment la fabriquer ?
- Augmentez le nombre de policiers et leur présence dans les rues, améliorez leur efficacité en rénovant et réorganisant leur action: ainsi, ils arrêteront plus de délinquants et constateront plus de délits. Vous observerez alors magiquement une augmentation des chiffres de la petite et de la grande criminalité.
- Améliorez la prise en charge des victimes. Elles n'hésiteront plus à parler (tant mieux) et à porter plainte, ce qui permettra aussi une jolie progression du nombre de plaintes déposées.
- Surtout, n'oubliez pas de contacter les médias pour faire fructifier à bon escient ce "sentiment" d'insécurité...
Au besoin, utilisez des photos d'archives pour illustrer de façon frappante une "montée universelle de la violence", comme France-Soir qui utilise en première page une photo de la révolte des Harkis de Bayonne en 1991 pour "illustrer" la rixe (ratée) du Parvis de la Défense, ou comme TF1 qui montre, à la même occasion (décidément ils manquaient tous d'images marquantes), des images de casseurs dans les manifs. (cf Les Inrockuptibles, Arrêt sur Images (La Cinquième)) De la même manière, les média donnent l'impression en ce moment d'une recrudescence de la pédophilie (alors qu'en fait il y a plus de victimes qui osent en parler qu'avant).

Journal du Net - Consodata analyse les comportements d'achat en fonction de l'exposition aux médias
La société Consodata vient de constituer la première base d'information marketing permettant d'analyser les comportements et habitudes média et hors médias de la population Française. En partenariat avec des acteurs du monde de la communication (la régie d'achat d'espace Carat, l'afficheur Dauphin, les régies Interdeco, IP, Hexagone Régie, Wanadoo Régie et Mediapost), Consodata a interrogé plus de 300.000 consommateurs qualifiés selon plus de 1.000 données socio-comportementales pour constituer cet outil baptisé Conso Ad'Vision.

ZDNet - La police indienne veut fouiller le courrier privé sans mandat
Plusieurs prestataires internet indiens font état de pressions répétées de la police pour obtenir l'identité d'internautes ou accéder à leur correspondance.

ZDNet - Le journal allemand Bild à poil sur internet
Le groupe de presse Springer attaque en justice le pastiche en ligne d'un de ses journaux. Mais le pasticheur, qui s'était déjà attaqué à l'extrême droite autrichienne, a plus d'un tour dans son site

Transfert - La presse allemande manque d’humour
Un Autrichien parodie, sur le Net, le Bild et la Neue Kronen Zeitung, les deux grandes feuilles à scandales allemande et autrichienne, qui cherchent à étouffer cette concurrence. En vain.

Transfert - La lutte contre les "pédo-nazis" s’étend au Canada
Au Canada, le gouvernement veut renforcer les moyens de lutter contre la pédophilie sur Internet.

Transfert - InTether à l'assaut des pirates
Infraworks, une start-up américaine, se prépare à lancer un logiciel qui non seulement protège contre la copie, mais détruit les fichiers si on s’attaque à cette protection.

Transfert - Affaire Leonardo : vente aux enchères de soutien
Pour avoir utilisé le mot "Leonardo" dans ses pages web, une association culturelle est poursuivie par les capitaux-risqueurs de Leonardo Finance. À un mois de la plaidoirie des avocats, les cultureux se mobilisent à nouveau...

ZDNet - La Cnil ausculte les portails de santé : à traiter d'urgence
Constatant un « fossé éthique » entre les différents sites de santé et le caractère sensible des données qu'ils peuvent récolter, la Commission réclame une loi.

Transfert - La CNIL met en garde les sites de santé
La CNIL a audité 59 sites consacrés à l’e-santé. Résultat : trop de flou au sujet de la protection des données personnelles. Toscin - Profilons ?
Accumuler des chiffres, des statistiques, pour inventer et créer des profils types d'utilisateurs… et les revendre à des clients désireux de cibler leurs produits. Voir l'exemple de Cegedim, décrit ici par le docteur Dominique Tavé. Les "marketing men" vendent en toute légalité, là comme ailleurs, des études affinées à leurs clients, après recueil et analyse de leur récolte.

Tocsin - Il était une fois une société "la Cogedim", dirigée par Jean-Claude Labrume qui avait mis au point le système Thalès. À environ six cent vingt médecins volontaires, elle avait fourni " gratuitement " un ordinateur, le logiciel Doc Ware, avec une base de données pharmaceutiques, un modem, les mises à jour et la maintenance du matériel. Ces praticiens, en contrepartie, s'engageaient à télétransmettre chaque nuit les actes de leur journée d'une manière anonyme.. Les diagnostics, pathologies et prescription étaient analysés et les informations médicales, ainsi recueillies, vendues sous forme de statistiques aux clients de la Cegedim, autrement dit aux laboratoires pharmaceutiques car 90 % des firmes pharmaceutiques étaient sous contrat avec la Cegedim, société tentaculaire qui contrôle des pans entiers du secteur santé (80 % des visiteurs médicaux, l'édition médicale, les pharmacies avec télépharma). Son chiffre d'affaires annuel en 1999 s'élevait à 1,34 milliard de francs, en progression de 27 %..

AFP - Les sociétés de sécurité privée profitent des licenciements dans l'internet
Le marasme du secteur de l'internet dans la Silicon Valley est une aubaine pour les sociétés de sécurité privée, appelées à la rescousse contre les possibles accès de colère des licenciés de la nouvelle économie.

Transfert - Lexmark n'est pas très "érotique"
Le fabricant d'imprimantes a installé un logiciel de filtrage sur ses serveurs mails. Impitoyable, même pour transfert.net...

ZDNet - Des géants américains contre la protection de la vie privée
Microsoft, AOL, IBM, entre autres, mènent une opération de lobbying auprès des sénateurs pour empêcher de nouvelles lois protégeant la vie privée des citoyens.

ZDNet - Carnivore et la NSA, sacrés "big brothers" américains de l'année
Pas de grande surprise pour les "prix du flicage" 2001 aux États-Unis : les militants ont porté le FBI et la National Security Agency tout en haut du palmarès.

Transfert - Carnivore, Big Brother toutes catégories
On croyait que les cérémonies de remise de prix n'étaient jamais qu'institutionnelles et pompeuses. Les Big Brother Awards renversent la balance

ZDNet - Municipales : la loi Informatique et libertés met son grain de sel
Pour protéger l'anonymat des personnes pouvant être élues sans même s'être portées candidats, le ministère de l'Intérieur diffusera des résultats non nominatifs.

AFP - RSF proteste contre la condamnation d'un cyberdissident à deux ans de prison
Reporters sans frontières (RSF) a protesté mardi contre la condamnation à deux ans de prison en décembre dernier d'un cyberdissident, Jiang Shihua, pour avoir diffusé sur l'internet un texte critique envers le Parti communiste chinois.

AFP - Deux ans de prison pour un écrit anticommuniste sur l'internet
Un enseignant chinois a été condamné à deux ans de prison pour avoir prôné le renversement du Parti communiste chinois (PCC) sur l'internet, a rapporté lundi depuis Hong Kong une organisation de défense des droits de l'Homme.

Reuters - La stratégie de communication de Pékin à l'épreuve d'internet
par Andrew Browne PEKIN (Reuters) - Les autorités chinoises ont beau avoir réussi à conserver une mainmise inespérée sur internet, la censure arrive difficilement à suivre la diffusion de l'information sur le réseau, dans les forums de discussion mais aussi sur les sites web des médias officiels.

Reuters - Avec le web, Big Brother s'installe jusque dans votre poche
L'homme moderne a bien des raisons de craindre pour sa vie privée car Big brother s'est immiscé jusque dans sa poche par l'entremise des nouveaux gadgets électroniques connectés à internet, déclare Richard Smith, responsable technologique de la Privacy Foundation.

Journal du Net - Profile for You et EXP Technology s'associent sur Prospect Booster Les deux éditeurs ont mis leurs compétences en commun pour mettre au point une nouvelle solution d'adaptation dynamique du contenu d'un site au profil de l'internaute (age, genre, centre d'interet, langue, etc.) tout en respectant l'anonymat des adresses mails et IP (Internet Protocol). L'installation ne demande pas de developpement specifique contrairement aux offres concurrentes, comme celles de Vignette (http://www.vignette.com/) ou de Broadvision (http://www.broadvision.com/OneToOne/SessionMgr/home_page.jsp) par exemple.

Transfert - Si t'es jeune et Linux, t'as pas de pot
Attaqué en justice par le groupe Prisma Presse pour contrefaçon et dénigrement, le site Jeunes et Linux a perdu son procès en référé. Au motif qu'une parodie ne doit pas servir à des "fins promotionnelles"

01Net - Jeunes et Linux condamné
Accusé de contrefaçon par Prisma Presse, le site Jeunes et Linux a été contraint de cesser ses activités. Le groupe de presse n'a pas apprécié le détournement des pages de son magazine féminin pour vanter les mérites du système Linux.

01Net - Les hackers coûtent de plus en plus cher aux entreprises
Le piratage de sites aurait coûté presque 378 millions de dollars en 2000 aux entreprises américaines. Soit une augmentation de 42 % par rapport à l'année précédente.

Le coût du piratage informatique en hausse de 42% (Reuters France)
SAN FRANCISCO (Reuters) - Le piratage informatique a coûté aux entreprises et aux services publics presque 378 millions de dollars en 2000, contre 265 millions de dollars l'année dernière, soit une augmentation de 42 %, révèle lundi une étude menée conjointement par The Computer Security Institute et le FBI. Selon l'institut de San Francisco, qui a interrogé 538 responsables de la sécurité informatique dans des secteurs et des entreprises très divers, 85% d'entre eux ont fait état d'attaques informatiques.

Transfert - Comment dit-on fuite en espagnol ?
Les données personnelles de milliers de clients de Telefónica Data, filiale de l’opérateur espagnol Telefónica, étaient disponibles en ligne sur une simple page web.

Impact Régie, la régie de fichiers d'emails d'Impact Net (Cypérus)
Société spécialisée dans l'emailing et les fichiers d'emails, Impact Net présente sa régie publicitaire, Impact Régie. Spécialisée dans la régie de fichiers d'emails opt-in, Impact Régie s'inscrit dans une réorganisation globale des activités d'Impact Net autour de 4 pôles : 1/ la constitution de fichiers d'emails opt-in et leur commercialisation ; 2/ la gestion de campagnes d'emailing ; 3/ l'édition et le sponsoring de newsletters; 4/ les enquêtes et études par email.

Un premier examen du code de la version NSA de Linux ("SE Linux")
Un article sur le site d'IBM se livre à un examen de la distribution Linux sécurisée de la NSA : SE Linux. Le 2 janvier 2001, la NSA a publié sous licence GNU GPL une distribution Linux intitulé "Security-Enhanced Linux" (SE Linux) incluant des patchs de sécurité. La NSA ayant une mission janusienne (assurer la sécurité de certains systèmes et compromettre la sécurité d'autres systèmes), un long examen du code-source fourni par la NSA est nécessaire.
source : OpenPGP

La version 5.0 d'Eraser est disponible (pour Windows). Eraser sert à effacer de façon sécurisée (wipe) les données présentes sur un disque dur. Le code-source est fourni et la licence est GNU GPL.
source : OpenPGP

"Big Diet", la nouvelle recette pour une énorme audience (Reuters)
Douze Néerlandais en proie à des problèmes de poids vont s'affronter à compter de samedi dans le cadre d'un nouveau jeux télévisé du type "Big Brother" diffusé aux Pays-Bas.

Tout sur la campagne anti-piratage de Microsoft (SVM)
Nos confrères de The Register se sont procuré un e-mail dans lequel le responsable de l'équipe anti-piratage de Microsoft France décrit par le menu les actions prévues et celle "de fond" menée "pour faire de la lutte contre le piratage une 'cause nationale'". Voici une plongée inédite dans la stratégie d'une des branches de la société de Bill Gates. Fort instructif !

ZDNet - Contrefaçon : Microsoft souffle son texte à Jospin
Dans une note interne, le responsable anti-piratage de Microsoft France se vante d'avoir fourni « une campagne clé en main » au gouvernement

ZDNet - Microsoft "méprisant": Jackson persiste et signe
Le juge américain Thomas P. Jackson a déclaré que Bill Gates avait une « conception napoléonienne de lui-même et de son entreprise ainsi qu'une arrogance qui prend sa source dans un pouvoir et un succès total » Selon lui, la plupart des témoignages de responsables de Microsoft qu'il a eu à étudier en presque deux ans de procédure « sont apparus, les uns après les autres inexacts, trompeurs, évasifs et de toute évidence mensongers ». D'ailleurs, continue ce juge républicain, Microsoft est une société possédant « un mépris institutionnel de la vérité comme de la loi ».

ZDNet - Allemagne : la fidélisation sauvage condamnée Le site allemand de commerce électronique Payback, récompensé par un Big Brother Awards en octobre dernier pour ses méthodes, s'est fait épingler par un tribunal parce qu'il exigeait de ses clients fidèles la cession totale de leurs données personnelles, rapporte le magazine allemand Telepolis.

Transfert - Vous avez demandé la LDH ? Laquelle ?
La Ligue des droits de l'homme voudrait reprendre en main sa liste de discussion sur Internet. En attendant un prochain accord, elle existe sur deux sites différents.

Transfert - La LDH n'aime pas la critique
Contrairement à certaines de ses homologues anglo-saxonnes, la Ligue des droits de l'homme a encore du mal à appréhender les libertés qu'autorise Internet. Elle voudrait fermer sa mailing-liste, jugée trop dissidente.

Transfert - Le cybercrime ne passe pas l'oral
L"'audition sur la cyber-criminalité", à propos du projet de Convention du Conseil de l'Europe, qui a eu lieu mardi 6 mars à Paris, fut une tribune et pour les catastrophistes et pour les contestataires.

Transfert - Cartes bancaires piratées chez Bibliofind. Et alors ?
Une filiale d'Amazon a été victime d’un piratage qui a duré plusieurs mois. L'armée américaine, elle, s’est faite subtiliser le code source d’un programme de contrôle de missiles. Bien fait !

Transfert - SilentRunner : le renifleur
Raytheon, une société américaine spécialisée dans l’armement et la défense, commercialise depuis cet été SilentRunner, un programme encore plus curieux que Carnivore.

Transfert - Faux nom, mais vraie fermeture
Les défenseurs de la liberté d'expression s'inquiétaient, lors de l'adoption de l'amendement Bloche, que les hébergeurs fussent dépositaires des données d'identification des auteurs de sites. Même si la communication de ces informations (nom, adresse, etc.) est courante dans la relation hébergeur/hébergé, ils craignaient que les Multimania et consorts ne les divulguent à des entreprises traquant les sites de leurs employés mécontents. Dans la décision Ciriel/Free, le juge a rappelé que ces données nominatié que ces données nominatives ne pouvaient être communiquées à des tiers non-autorisés, sous peine de sanctions pénales. Par ailleurs, le juge a ordonné à free.fr de lui communiquer les logs de connexion au site incriminé. Ceux-ci lui permettront peut-être de retrouver la trace de l'impudent employé...

ZDNet - Sans son papa, le logiciel de sécurité PGP risque le discrédit
Généralement les responsables de sociétés quittent leurs fonctions « pour des raisons personnelles » ou pour « passer plus de temps avec leur famille », mais dans le cas de Phil Zimmermann il y a d'autres raisons.

Transfert - PGP : la fin d'une époque
Pretty Good Privacy, le standard de fait de la cryptographie, vient de perdre son père. Philip Zimmermann vient en effet d'annoncer qu'il quittait NAI, la société qui commercialisait PGP. En route pour de nouvelles (crypto)aventures...

Transfert - Les esclaves d'ITV rendent leurs chaînes
C’est terminé. L’émission anglaise The Public Property se termine. Les téléspectateurs britanniques n’ont pas accroché au nouveau concept : décider de la vie d’autrui. Trop révolutionnaire ? Trop sage surtout.

Reuters - La police chinoise lance un logiciel "purificateur" d'internet
Le ministère chinois de la Sécurité Publique a mis en circulation un logiciel conçu pour empêcher la consultation des sites ayant trait "au culte, au sexe et à la violence", a déclaré un responsable de la police.

Transfert - Napster fait appel, la police interpelle
Les avocats de Napster demandent à une cour d’appel de revenir sur sa décision d’interdire l’échange gratuit de fichiers musicaux. Pendant ce temps, les interpellations continuent, en Espagne cette fois-ci

Minirézo - Intelligence économique et militantisme
Le supplément Les Echos.net du 26 février 2001 relate que Net Intelligenz, l’officine «d’intelligence économique» créée dans le courant de l’été 2000 par M. Jacques Attali et l’agence Publicis, a surveillé les réactions suscitées, sur Internet, par l’arrivée récente de 900 réfugiés kurdes en France. On peut s’interroger sur le caractère «spontané» de cette opération de «veille». L’article ci-après ne précise pas s’il s’agissait, ou non, d’une opération commanditée par une entreprise ou une institution.

Le FBI exhorté à renforcer sa sécurité informatique (Reuters)
Le FBI doit se doter d'un "bibliothécaire électronique" qui pourrait signaler à la direction qu'un employé se promène dans des zones du système informatique de l'agence fédérale sans autorisation, estime l'ancien directeur du Bureau, William Webster, dans une interview publiée sur le site internet du magazine Time.

Transfert - Neuf semaines et demie avec un GI-Joe L’armée américaine tente d’attirer de jeunes recrues grâce au Net avec Goarmy.com. Sur ce site sont diffusées les " aventures " d’une dizaine d’engagés volontaires, à la façon d'un " Big Brother à la caserne ". L’arrivée des volontaires, la coupe des cheveux, les chambrées, les uniformes, les cours, les premiers exercices physiques. Sous le soleil, dans le désert, des images au ralenti : un soldat court jusqu’à épuisement, un hélicoptère dernier cri passe au-dessus de sa tête... "Je suis l’armée à moi tout seul ", " Contrôle ta force ". C’est le genre de slogan que l’on entend. Après cette formation, ils deviendront peut-être de bons petits soldats. Car tous n’y arriveront pas, un quart des volontaires sont recalés. Ils auront au moins fait les belles heures de la propagande de l’US Army...

Transfert - Les logiciels de filtrage n'aiment que l'Anglais
Le système de traduction en ligne d'Altavista est bloqué par les logiciels de filtrage car il les contournait et permettait d'accéder à des contenus pornographiques. Le problème, c'est que c'est faux.

Besok - Milstar, le nouveau satellite militaire américain
Lancement réussi pour Milstar, le troisième des 5 satellites militaires, prévus pour assurer la protection des communications du Pentagone, en cas de guerre nucléaire. Ces satellites sont conçus pour résister aux explosions atomiques ainsi qu'à tout brouillage. Les communications qui transiteront par le réseau changeront constamment de fréquences pour éviter toute écoute ou risque de brouillage de la part de l'ennemi. Le réseau Milstar permettra au chef d'état-major interarmes et au secrétaire d'état à la défense de continuer à diriger ses troupes où qu'elles se trouvent qu'il s'agisse de sous-marins, de chars, d'avions ou de fantassins. Ce réseau coûtera au final au Pentagone la modique somme de 17 milliards de dollars, frais de recherche, de construction, de lancement et de maintenance inclus. Ce qui en fera le réseau de communications le plus cher jamais mis en place sur cette planète !

Les agents intelligents menacent nos libertés
La très sérieuse étude de Bull Grande Bretagne intitulée "Moral for Robots and Cyborgs", alerte sur le besoin d'une techno-éthique. A défaut, les agents intelligents à l'oeuvre sur les réseaux - dont Internet - menaceront nos libertés individuelles. Pour Stephen Meyler, Directeur du Marketing de Bull Grande Bretagne, les agents intelligents, très présents sur Internet, et les progrès du matériel informatique posent des problèmes aussi importants que la bio-génétique ou le clonage humain. Intitulée "Morals for Robots and Cyborgs", l'étude se veut un début de réflexion sur les questions éthiques posées par ces technologies. Les technologies du réseau et la capacité d'apprentissage des robots menacent clairement l'anonymat des informations personnelles échangées. Qui contrôlera les banques de données et de connaissances agrégées sur Internet ? Un chef d'entreprise a-t-il le droit de lire le courrier électronique d'un salarié ? Selon l'étude, les données personnelles doivent toujours être transmises cryptées, y compris à l'intérieur d'une entreprise. En France, la confédération Force Ouvrière abonde dans cette direction. Celle-ci souhaite faire reconnaître comme une atteinte aux droits et libertés fondamentales, toute combinaison de traces informatiques vis-à-vis d'un salarié.

Infoguerre.com, considéré comme site de référence par l'Administration américaine
The Congressional Research Service a publié en fin d'année 2000 un rapport sur la Guerre de l'information. Celui est disponible sur le site de la Fédération des Scientifiques Américains - http://www.fas.org - à l'adresse suivante http://www.fas.org/irp/crs/RL30735.pdf . Le concept français est exposé à la page 16 du rapport où Infoguerre.com est cité comme source de référence sur la Guerre de l'information.

   

 

bUg <BR>0th3r
Index, blahblah

Internet & vie privée
12 conseils de l'EFF (en VF)

Ordinateur & Sécurité
Crypto, PGP, mots de passe...

RE:vue d'b!gb@nd
Archives du Bb)

Big Brother Awards
Les nominés off

Renseignements généraux
Administrativa, contact

 

back to

Copyleft Attitude : informations copiées, collées
& compilées avant d'être RE:diffusées dans un but
informatif, et sans aucun objectif commercial...:
ze top

Faites tourner, si vous citez
l'Bb) / tout droit d'exploit-
ation ©opyrightée réservé...!