bUg <BR>Oth3r
do you really think Big Brothers are sexier ?)
Bb)
You Watch, We Watch

Citations (& fortunes) crypto & sécurité & vie privée

Citations extraites, entre autres (car remises à jour *très* régulièrement), du manuel de la version française de Scramdisk, un logiciel gratuit de cryptage du disque dur. Voir aussi (en anglais) : http://www.samsimpson.com/cquotes.php.

Utilisateur de Linux, vous avez la possibilité d'insérer ces citations en bas de vos e-mails. Pour cela, copiez/collez ces citations dans un fichier "crypto" (ou autre :), créez un fichier de pointeurs "crypto.dat" (en utilisant la commande strfile crypto), et placez le tout dans votre répertoire "fortunes" (usr/share/games/fortunes/fr).


"Nous basculons dans une société où il faut faire la preuve de son
innocence. C’est le contraire de la démocratie."
-- Frédéric Lefebvre : "J'accuse", à propos d'Eric Woerth (et non de l'Hadopi)
%
"On peut imaginer un jour que votre cerveau soit renforcé par Google. Par exemple, 
vous pensez à quelque chose, et votre téléphone cellulaire vous chuchote la réponse 
dans l'oreille."
-- Larry Page, co-fondateur de Google 
%
"Il ne faut pas confondre transparence et vie privée ; ne rien avoir à se reprocher 
ne veut pas dire qu’on doit tout montrer."
-- Philippe Wallaert, avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle
%
"Parler de social à Nicolas Sarkozy, c'est comme parler de cinéma à une caméra 
de surveillance." 
-- Laurent Fabius
%
"Si vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’avez pas à avoir peur d’être filmé. 
Lorsque vous faites vos courses au supermarché, lorsque vous retirez de l’argent 
au guichet ou que vous utilisez les transports en commun, vous êtes déjà filmés. 
Qui cela dérange-t-il ?"
-- Brice Hortefeux, à Sartrouville, la veille du jour où une caméra le filmait 
proférant des propos à relents racistes.
%
"Internet est bien devenu le lieu de tous les excès, de tous les défoulements 
et de tous les totalitarismes."
-- Renaud Revel 
%
"L'insécurité, c'est un sujet qui m'appartient, qui fait 
partie de ma marque identitaire. J'ai marqué des points sur la 
sécurité. J'ai été élu en grande partie 
du fait de ma crédibilité sur ce dossier. Je ne veux pas que 
prospère une campagne sur mon prétendu échec en matière 
de sécurité."
-- Nicolas Sarkozy, in Le Canard Enchainé du 27 mai 2009.
%
"Chérie, tu dois garder tes vêtements. Les téléphones c'est pour passer des 
coups de fil."
-- Dane Cook, interpellant Vanessa Hugdens, dont des photos dénudées prises
par un téléphone portable avaient fuité sur l'internet. 
%
"Je propose qu'on traite les hackers comme on a traité les scientifiques 
allemands à la fin de la seconde guerre mondiale. Pendant la guerre, ils 
envoyaient des missiles sur Londres. Mais à la fin de la guerre, ils sont 
passés de notre côté, et ils ont aidé les Etats-Unis à construire le 
programme spatial. Le cyberespace est un comme un territoire vierge, et 
les hackers sont un peu les pionniers de ce territoire, ils l'arpentent 
en toute liberté. S'ils rejoignent notre cause, celui de créer un monde 
réellement connecté, alors nous y gagnerons tous."
-- John Arquila, professeur en stratégie militaire, académie navale de 
Monterey, Californie, dans le documentaire "Cyber guérilla Hakers, 
pirates et guerres secrètes"
%
"L'absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes ! 
Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités 
réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à l'absorption de 
faux médicaments ? Combien faudra-t-il d’adolescents manipulés ?
Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins 
du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage 
de leurs œuvres ? Il est temps, mes chers collègues, que se réunisse 
un G20 du Net qui décide de réguler ce mode de communication moderne 
envahi par toutes les mafias du monde. (...) La mafia s’est toujours 
développée là ou l’État était absent ; de même, les trafiquants 
d’armes, de médicaments ou d’objets volés et les proxénètes ont 
trouvé refuge sur Internet, et les psychopathes, les violeurs, les 
racistes et les voleurs y ont fait leur nid."
-- Frédéric Lefebvre, à l'Assemblée nationale 
%
"Dans un réseau social, la confidentialité n'existe jamais. Il y a 
toujours une autre « personne » dans la pièce, qui est l'entité qui 
fournit le service. Votre information numérisée, vos contacts résident 
sur un ordinateur appartennant à une compagnie informatique."
-- Karl Dubosc 
%
"Il aurait pourtant suffi d'un simple mail du ministère, plutôt 
qu'un déballage public, et les propos injurieux auraient été retirés 
comme cela se passe toujours pour ce type de faits"
-- Les dirigeants de DailyMotion après qu'un ministre ait porté plainte
en raison de commentaires injurieux sous des vidéos 
%
"Internet, selon la légende, a été conçu pour résister à une guerre 
nucléaire. Tu penses vraiment qu’une législation bancale, complètement 
déconnectée de la réalité, va être plus efficace que les armes de 
destruction massive ? On a eu DADVSI, on va avoir HADOPI. Pour 
compléter la suite, on peut commencer à chercher dès maintenant 
l’acronyme suivant en 6 lettres et se terminant toujours en I. 
Ensuite, on peut tous reprendre une activité normale !" 		
-- Rani Assaf (forum Vendredi, c’est Hadopi, 13/03/2009)
%
Dans 80 % des cas, ce sont les maladresses internes,
(volontaires ou non) ou l'absence de sauvegardes fiables qui
sont à l'origine de la perte ou de la destruction d'informations sensibles. 
Les 20 % restants sont imputables à des actes externes mal intentionnés. 
-- Service de Coordination à l’Intelligence Economique (SCIE) des ministères 
de l’Economie et du Budget 
%
"Où que vous soyez, quelqu'un vous surveille. Ce quelqu'un vous le 
connaissez peut-être, mais lui vous connait à coups surs." 
-- anonyme 1984
%
"Il y avait la vérité, il y avait le mensonge, et si l'on s'accrochait 
à la vérité, même contre le monde entier, on n'était pas fou."
-- 1984, Folio n° 177, trad. Amélie Audiberti, p.308
%
"Les meilleurs livres sont ceux qui racontent ce que l'on sait déjà."
-- 1984 (1949) George Orwell
%
"La crainte de la "technophobie" ne devrait pas rebuter les citoyens 
européens face aux passeports biométriques. (...) La biométrie, comme 
toutes autres technologies, n'est pas dangereuse en elle-même. Le point 
fondamental consiste à dire que la technologie n'est pas le mal. Il est 
de notre responsabilité politique d'accepter l'évolution technologique 
et de réglementer cette évolution en en tirant pleinement profit au lieu 
de l'ignorer ou de l'éviter. (...) En tant que citoyen portugais, 
j'avais 10 ans lorsqu'on a pris mes empreintes digitales pour ma carte 
d'identité. Je ne pense pas que j'étais considéré pour autant comme un 
criminel"
-- Antonio VITORINO, commissaire européen en charge du dossier Justice, Intérieur et Libertés
%
"2/3 des activités de renseignement sont effectuées par des entreprises
privées, voire par des officines illégales. Cela est très grave. Il y a un
véritable risque pour les libertés individuelles. Il y a urgence à protéger
nos citoyens."
-- Alain Marsaud, qui avait proposé, en vain, de surveiller les officines
lors de l'adoption du contrôle parlementaire des services de renseignement.
%
"Il y aura moins de vie privée mais plus de sécurité : nous pourrons 
anticiper le futur grâce à l’interconnexion de toutes les informations 
vous concernant. Demain, nous saurons tout de vous."
--John L. Petersen, président du Arlington Institute El Pais du 4 juillet 2002.
%
"C'est un véritable fiasco: seuls 3 % des [vols effectués sur la voie
publique à Londres] ont été résolus grâce aux caméras de surveillance en
circuit fermé. Des milliards de livres ont été dépensés dans le matériel,
mais on n'a pas réfléchi à la manière dont la police allait utiliser les
images et comment elles seraient présentées devant un tribunal.
--Mike Neville, responsable du Bureau des images, identifications et détections visuelles (Viido) de la police de Londres
%
"-Pourquoi ficher les enfants ?
-je rappelle que le fichier ELOI a été conçu sous le précédent  quinquennat
et qu'il a été approuvé par la CNIL."
-- Brice Hortefeux, "Non, la France n'est pas raciste !", Jeune Afrique n°2458, 17-23/02/2008.
%
Les "ordinateurs, ces machines qui sans doute rendront paradoxalement à
l'homme le sens de sa dignité et de sa liberté"
- les Ordinateurs électroniques, par Pierre Demarne et Max Roquerol, PUF, Que sais-je ?, 1959
%
"D’abord nous décidons quelque chose, ensuite on le lance publiquement.
Ensuite nous attendons un peu et nous regardons comment ça réagit. Si cela
ne fait pas scandale ou ne provoque pas d’émeutes, parce que la plupart des
gens ne se sont même pas rendus compte de ce qui a été décidé, nous
continuons, pas à pas, jusqu’à ce qu’aucun retour ne soit possible..."
-- Jean-Claude Junker, dans le Spiegel en 1999, à propos de l'Europe :
«Premierminister von Luxemburg Jean-Claude Junker erklärt seinen EU-Kollegen
die Demokratie» (Der Spiegel 52/1999).
%
"Si vous respectez la loi, que gouvernement respecte la loi, que ses 
employés respectent la loi, que les ordinateurs qui contiennent les 
bases de données ne tombent pas en panne, que le système informatique est
soigneusement conçu en accord avec des principes d'ingénierie logicielle
bien compris et qu'il est correctement maintenu, que le gouvernement ne
lésine pas sur les dépenses et que toutes les données sont saisies
soigneusement, que la police est bien formée pour employer le système et
que ce dernier n'est pas piraté, que votre identité n'est pas volée et que
le matériel local fonctionne, bien, vous n'avez rien à craindre."
--Nigel Shadbolt, auteur de "The Spy in the Coffee Machine: The End of Privacy As We Know It, The Guardian, 08 mai 2008
%
"La transparence des données sanitaires concernant les assurés n'est pas seulement la
contrepartie de la prise en charge de leurs soins par la solidarité. Elle
participe aussi de leur intérêt personnel : toute information médicale
dissimulée aux professionnels de santé représente une perte de chance
potentielle pour le patient. Le souci de la dignité et de l'autonomie de la
personne, qui a fondé la législation sur la protection de l'intimité et de
la vie privée -donc du droit d'opposition que peut exercer chacun à ce que
des données sanitaires le concernant soient gardées en mémoire- doit
s'exprimer de façon équilibrée pour que les termes du choix soient
pleinement perçus par chaque individu : la qualité totale des soins est
antinomique avec la préservation absolue de l'intimité."
--Charles Descours, Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2000 
%
"Le sort du secret professionnel renvoie à des interrogations inquiètes sur
l’évolution de nos sociétés. Celles-ci, après avoir proprement inventé le
secret, sont aujourd’hui submergées par une technique, une technicité, une
technicisation qu’elles adorent. Elles y sacrifient - en toute inconscience,
car la perspicacité technique s’accompagne d’un aveuglement éthique - les
libertés des individus qui auraient pu s’épanouir en son sein, mais qui
perdent eux-mêmes, concomitamment, cette prétention."
--Marie-Anne Frison-Roche, Professeur des Universités, Institut d’Etudes Politiques de
Paris, auteur de "SECRETS PROFESSIONNELS" 
%
"Jusqu’à présent, ne pas être fiché signifiait une présomption d’innocence.
Aujourd’hui, exister « sans trace » fait de vous le premier suspects."
--François Ewald, professeur au Conservatoire des arts et métiers.
%
"Etre écouté, c'est le prix à payer, aujourd'hui, pour sortir de vraies
informations."
-- Denis Robert 
%
"Chaque fois qu'une personne est poursuivie ou maltraitée dans le 
monde, pour moi, elle est française, parce que la France est la 
patrie des droits de l'homme."
-- Nicolas Sarkozy, à Arcachon, le 24 août 2007
%
"Il ne faut pas grand chose pour être 'connu des services de police' : il
suffit d'avoir été contrôlé deux ou trois fois, si on n'a pas le 'look' on
est 'connu', même si on n'est fiché nulle part, on est 'connu', il suffit
d'avoir une casquette vissée derrière la tête, un jogging et vous êtes
forcément suspect."
-- Un policier anonyme témoigne
%
"Mais avant d’établir ce qu’est le bonheur, il faut en discuter avec les
principaux intéressés, les représentants de la société civile et les ONG. Le
Conseil de l’Europe a conduit une étude-pilote dans des villages français :
après des soirées de discussions sur la façon de mesurer le progrès chez
eux, leurs habitants ont mis en avant la protection de leur vie privée, un
réel besoin dans ces microcosmes où tout se sait."
-- Pour le chef statisticien de l’OCDE,"le produit intérieur brut ne fait pas le bonheur" - LE MONDE | 05.07.07 
%
"L'extrême droite, ce sont les barbelés ! De l'autre côté, il y a la gauche.  
Et la gauche, c'est un terrain vague ! En ce qui nous concerne, nous  
proposons un portail de sécurité !"
-- Christian Estrosi, ministre délégué, au sujet du projet de loi sur l'immigration en 2006.
%
"Lorsqu’on ne s’étonne plus du traçage, de la vidéosurveillance ou de la 
conservation des données, c’est justement le signal qu’on est entré dans 
un monde orwellien."
-- Alex Türk, Libération, 15/06/2007
%
"Je vais peut-être vous choquer, mais je suis pour qu'on fiche les gens 
dès la naissance, c'est à dire qu'on leur donne un n° de sécurité 
sociale - qui existe déjà -, qu'on relève leurs empreintes (digitales 
-NDLR), et qu'on leur colle un RFiD sur le corps et qui servira pour 
tout, à évoluer, à payer, se présenter aux frontières, et ainsi on 
pourra éventuellement avec des commissions citoyennes travailler en 
accord avec les services de sécurité pour éviter des catastrophes comme 
le 11 septembre 2001, mais c'est un avenir très lointain, qu'on 
connaîtra sans doute tous d'ici une 10aine ou une 20aine d'années."
-- Jean-Paul Ney, journaliste, auteur de "Souriez, on vous espionne"
%
"A l'époque brejnévienne, les autorités soviétiques agissaient de manière
plus démocratique que ne l'ont fait, il y a quelques jours, les
fonctionnaires français."
-- Un journaliste hongrois, rapportant les tracas subis à la douane par des
musiciens roms
%
"> La vidéosurveillance protège aussi les innocents contre les abus éventuels de la
police.
- Ah oue pinaise, en fait c'est pour nous protéger des flics".
-- Troll sur
linuxfr.org
%
"La question est de savoir si les électeurs accepteraient de confier le
dépouillement de tout le bureau de vote au ministere de l'interieur..."
-- Réaction publiée sur lemonde.fr au sujet des machines à voter

%
"Comment faire pour expliquer aux enfants que la police est là pour 
assurer la sécurité des citoyens et non pour mettre en prison leur 
directrice ?"
-- Gilles Dansart, suite à l'arrestation d'un grand-père sans-papier devant l'école Rampal

%
"Des enquêtes sur tout le monde, ministres, Premier ministre,
journalistes... L'Etat Sarkozy, c'est l'Etat des fiches"
-- Dominique de Villepin, in Canard Enchaîné du 07/02/2007
%
"Contrairement à Google Earth, nous ne montrons pas de sites classifiés et
respectons le secret militaire !"
-- Gérard Chappard, cartographe à l'IGN, parlant de son Geoportail sur
France Inter le 17 octobre 2006.
%
"Avec l'Internet et le Web, la demande en cryptologie a explosé. Et
paradoxalement, la cryptologie est passée d'une science du secret à une
science de confiance"
-- Jacques Stern, cryptographe, recevant la médaille d'or du CNRS (dans La
Croix du 9/10/2006).
%
"Les crédits affectés en une année à la DGSE pour la prévention
anti-terroriste sont à peu près équivalents au coût de la condamnation des
poubelles publiques françaises pendant une campagne « Vigipirate »"
-- Alain Chouet, ancien chef du Service de renseignement de sécurité de la
DGSE 
%
"La cryptologie, c'est le moteur de l'internet. Aujourd'hui, plus personne ne 
regarde sous le capot de sa voiture."
-- Jacques Stern, cryptographe, médaille d'or du CNRS 
%
"Face aux formes prochaines de contrôle incessant en milieu ouvert, il se
peut que les plus durs enfermements nous paraissent appartenir à un passé
délicieux et bienveillant."
-- Gilles Deleuze 
%
"Les citoyens européens doivent être responsables de leur propre défense en
matière de protection de leur données personnelles. En tant qu'autorité de
contrôle, nous sommes là pour les aider et les assister dans cet effort
individuel"
-- Alex Turk, président de la CNIL 
%
"Ce ne sera plus un simple outil de remboursement des frais médicaux, mais
une sorte de carte d'identité (...) Certaines fraudes, surtout à l'étranger,
avaient été constatées. Avec la nouvelle, il sera presque impossible de
falsifier les données ou d'avoir accès aux informations contenues dans la
puce."
-- Adam Tangun, directeur marketing chez Axalto, co-fabriquant de la Carte
Vitale 2 
%
"D'un côté, il y a l'extrême droite. Et l'extrême droite, ce sont les barbelés !
De l'autre côté, il y a la gauche. Et la gauche, c'est un terrain vague ! En
ce qui nous concerne, nous proposons un portail de sécurité !"
-- Christian Estrosi, ministre délégué à l'Aménagement du territoire, au
sujet de la loi sur l'immigration "choisie"
%
"40 % des détenus ont connu la psychiatrie avant la prison, lors
d'hospitalisations ou de soins, 70% ont des troubles de la personnalité, 50%
des troubles dépressifs, 25% des troubles psychotiques".
-- Le Médecin chef du service médico psychologique régional (SMPR) de la
prison de Fresnes
% 
"Il faut avoir le courage ou le cynisme de dire que nous allons nous livrer
à une démarche néocolonialiste de grande envergure pour assurer la survie de
nos sociétés postindustrielles vieillissantes. Après avoir pillé le
tiers-monde de ses matières premières, nous nous apprêtons à le piller de ce
qui sera la grande source de richesses du troisième millénaire :
l'intelligence"
-- Roselyne Bachelot-Narquin, "le Monde", 22 octobre 1999
%
"Les objectifs de la publicité et ceux définis par la philosophie de 
Platon sont les mêmes : organiser la cité par l'utilisation rationnelle 
du langage."
-- Dominique Quessada, doscteur en philosophie et publicitaire
%
"Il est beaucoup plus tabou de s'attaquer au Canard enchaîné que de
s'attaquer à TF1."
-- Hector Obalk, (ex-)comparse de Pierre Carles
%
"J'ai entendu des condamnés à la surveillance électronique dire: «J'en ai
marre, je préfère retourner en prison.» C'est très lourd à porter
psychologiquement, beaucoup plus lourd que l'enfermement... La nature
humaine est ainsi, on ne peut pas rester sous surveillance en permanence,
avec le risque constant d'enfreindre ses obligations. Psychologiquement, le
condamné ne peut plus se soumettre. Ce n'est pas une question de souffrance
ou de torture morale, nous ne sommes pas sur ce registre, mais de capacité,
pour un individu normalement constitué, à supporter sa situation. Dans une
prison, il y a une prise en charge, il y a des surveillants qui rappellent
la loi, le règlement. Avec la surveillance électronique, le condamné doit
s'autodiscipliner. A un moment, il ne sait plus gérer cela."
-- Georges Fenech, député et ardent défensuer de la surveillance électronique 
%
"La surveillance judiciaire ne saurait être assimilée à une peine ou à une
sanction"
-- Le Conseil Constitutionnel, validant le bracelet électronique 
%
"La RFID va donner naissance à une industrie pesant aussi lourd que celle
des télécoms"
-- Georges Kayanakis, PDG d'ASK, 1er fabricant  de cartes sans contact et 
d'étiquettes RFID dans le monde (sic) 
%
"Si vous croyez que le monde ressemblera un jour à celui de Big Brother,
détrompez-vous... Vous êtes en plein dedans !"
-- Alex Türk, président de la Cnil 
%
"La liberté de penser s'arrête là où commence le droit du travail"
-- Laurence Parisot, PDG de l'IFOP, membre du Bureau et du Conseil exécutif
du MEDEF 
%
"La sécurisation des titres d'identité constitue un enjeu majeur. Alors pour
cela nous avions un choix : soit faire appel à Zorro, mais Zorro ne pouvait
pas répondre seul à la situation. Et c'est pour cela qu'il fallait faire
appel à INES, "l'identité nationale électronique sécurisée", car c'est la
seule réponse."
-- Dominique de Villepin, Ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure
et des libertés locales 
%
"Quand la presse parle abstraitement de « violence » c'est pour éviter de
dire crûment que des malfaiteurs, souvent issus de l'immigration, ont
agressé une octogénaire à la sortie de la poste pour lui voler vingt Euros".
-- Xavier Raufer, théoricien de l'insécurité 
%
"Jamais les efforts financiers et scientifiques des grandes nations, de
leurs forces armées, des principales sociétés industrielles ou financières,
qu'elles soient ou non multinationales, dans les domaines de l'informatique
et des télécommunications notamment, n'ont été si intenses, en vue de
pénétrer les secrets des pays rivaux. Les États-Unis et leurs alliés
britanniques sont à la pointe de cette offensive, incitant les autres États
à se défendre contre ce qu'ils ressentent comme une menace, à terme, contre
leur existence même."
-- Rapport 2004 de la Commission consultative du secret de la défense
nationale
% 
"Construire des prisons pour enrayer la délinquance, c'est un peu comme
construire des cimetières pour stopper une épidémie"
-- L'envolée
%
"A la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre
son produit. (...) Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de
cerveau humain disponible."
-- Patrick Le Lay, PDG de TF1 
%
"Nous pouvons être amené renseigner sur le plan technique ou à fournir des
données économiques aux entreprises n'ayant pas la capacité de se les
procurer directement."
-- Alain Juillet, haut responsable chargé de l'intelligence économique,
ancien n°2 de la DGSE issu du secteur privé (où il officiait aussi en tant
que membre du service action de la DGSE).

%
"Ce serait une erreur fondamentale de mettre un juge entre l'internaute 
et l'hébergeur, vous risqueriez de submerger la justice"
-- Jean Dionis du Séjour, rapporteur de la Loi pour la Confiance dans
l'Economie Numérique
%
"Le problème, ce n'est pas l'internet. Le problème, c'est l'insécurité
désastreuse de tous ces ordinateurs reliés à l'internet. Il vaudrait mieux
réécrire Windows que TCP/IP."
-- Bruce Schneier, à propos de l'insécurité du Net 
%
"Ils ont été assez cool, l'un d'eux m'a conseillé d'utiliser plutôt eMule que
Kazaa, parce qu'il y a moins de virus"
-- Le retraité de 61 ans condamné en 2003 pour avoir téléchargé des films
sur l'internet, à propos de sa perquisition par la gendarmerie

%"La cryptogénie permet de cacher des messages dans des images"
-- dixit Roland Jacquard, à propos de la stéganographie
%
"Les satellites avaient repréré depuis longtemps des lapins morts, des
chiens morts"
-- dixit Roland Jacquard, à propos des menaces bactériologiques
%
"La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force
publique; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous
et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée."
-- Article 12 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26
août 1789
%
"Le racisme est un raisonnement faux, donc, un Allemand n'est pas un nazi
potentiel du seul fait qu'il naît allemand, mais simplement parce qu'il est
un homme, comme n'importe quel Juif. Il se trouvera toujours infiniment plus
d'Allemands, de Français, de Juifs ou d'Arabes, d'hommes en général, pour
obéir à l'ordre de tuer dans une armée allemande, française, juive ou arabe, que
d'Allemands, de Français, de Juifs ou d'Arabes, d'hommes en général,
réfractaires à toute forme de violence."
-- Tristan Edern-Vaquette, in "Je gagne toujours à la fin", p. 294
%
"Nous estimons que 95% des criminels laissent des traces numériques sur les
lieux de leurs méfaits"
-- Donald Flynn, attorney adviser for the Defense Department Cyber Crime Center 
%
"La biométrie est un élément des droits de l'homme car elle
contribue au respect d'un droit devenu fondamental : la
sécurité"
-- Maître Alain Bensoussan
%
"Ne tombons pas dans la parano mais restons vigilants : cela ne me gêne
pas que Thales vende des caméras qui verront mon anus dans la nuit à
20km. Ce qui me gêne c'est que Sarkozy veuille me la mettre profond
pour vérifier ce que j'ai mangé."
-- un employé de Thales, leader (français) du business de l'insécurité
%
"Si les traces informatiques que nous laissons aujourd'hui avaient pu être
exploitées sous l'Occupation, la Résistance aurait été brisée." 
-- Jacques Fauvet, ancien président de la Commission nationale de l'informatique
et des libertés (CNIL)
%
"Renforcer la sécurité numérique est-elle une menace pour la démocratie ?
La tentation est grande parmi certains d'opposer la sécurité et la liberté en
agitant l'épouvantail d'une société sous l'oeil de la police d'Etat. Je me
demande bien comment nous pourrions surveiller les 9 millions d'internautes
et surtout à quoi cela nous servirait !"
-- Nicolas Sarkozy

% 
""Vous dites que le Dieu des chrétiens sait tout, que rien ne lui est caché,
qu'il est en tout lieu et qu'il voit tout ce qui se fait ici-bas.
Nous ne voulons point d'un Dieu qui a les yeux si perçants.
Nous voulons vivre en liberté dans nos bois, sans avoir au dessus de nos
têtes un censeur et un juge perpétuel de toutes nos actions."
-- Ludovico Antonio Muratori, 1743, in Relations des missions du Paraguay - Ch XII.
Trad. F.E. Lourmel - Editions La Découverte (Fonds Maspero)
%
"Force est de constater que s'attaquer aux vies humaines intéresse plus les
terroristes que mettre à genoux le réseau internet..."
-- Arthur W. Coviello, CEO de RSA Security
%
"Due to U.S. Exports Regulations, all cryptographic software on this
site is subject to the following legal notice:
#$gTJ)Nbh@lH0]{c75TrOlL)(4^{~?GT(dEh6-~lI88}di6=T"
%
"Au petit bourgeois français refusant de laisser prendre ses empreintes
digitales,... Ce n'était pas ses doigts que le petit bourgeois français,
I'immortel La Brige de Courteline, craignait de salir, c'était sa dignité,
c'était son âme. ... Le jour n'est pas loin peut-être où il nous semblera
aussi naturel de laisser notre clef dans la serrure, afin que la police puisse
entrer chez nous nuit et jour, que d'ouvrir notre portefeuille à toute
réquisition. Et lorsque l'État jugera plus pratique, afin d'épargner le temps
de ses innombrables contrôleurs, de nous imposer une marque extérieure,
pourquoi hésiterions-nous à nous laisser marquer au fer, à la joue ou à la
fesse, comme le bétail ? L'épuration des Mal-Pensants, si chère aux régimes
totalitaires, en serait grandement facilitée."
-- [Georges Bernanos] La France contre les robots (1944) Pléiade, p. 989-993
%
"Seul un ordinateur éteint, enfermé dans un coffre-fort et enterré six pieds sous 
terre dans un endroit tenu secret peut être considéré comme sécurisé, et encore." 
-- Bruce Schneier
%

"Dans la vraie vie, le pilote préfère faire soigneusement sa checklist avant de 
 décoller, même s'il n'a pas vérifié lui-même tous les boulons de fixation du 
 réacteur. Mais le pilote sait que les mécanos de sa compagnie sont supposés 
 vérifier ça périodiquement, et que les ingénieurs mécaniciens ont les plans 
 détaillés de l'avion.

 Le pilote serait beaucoup plus inquiet s'il savait que la fixation des 
 réacteurs est recouverte d'un gros capot scellé avec la mention "Ces 
 fixations brevetées ont été soigneusement montées par Microflight, Inc. dans 
 notre usine de Redmond. L'ouverture de ce capot inviolables entraînera des 
 poursuites. Ne cherchez pas à savoir. Microflight, Inc. décline toute 
 responsabilité directe ou indirecte en cas de défaillance de ces fixations, 
 et ne fournit aucune garantie quant à leur aptitude au vol, qui est de la 
 responsabilité de la compagnie cliente."
-- Michel Bouissou                                      
%
" - Ce message contient des informations confidentielles. Si vous l'avez
    imprimé, vous êtes tenu de le rouler en boule et de l'avaler aussitôt
    après l'avoir lu. Dans tous les cas, veuillez reformater votre disque dur
    sous peine de poursuites judiciaires.

 - Ce message est destiné aux gens à qui il est destiné. Qui l'eût cru ?

 - A moins que vous n'ayiez ce mail sous les yeux en cet instant précis, il
    vous est strictement interdit d'en prendre connaissance. Si vous le lisez
    sans l'avoir sous les yeux, vous serez brûlé vif pour sorcellerie.

 - Si vous avez reçu ce mail par erreur, ce n'est pas nous qui nous sommes
    trompés. Dans ce cas, veuillez noter que vous n'avez pas lu ce disclaimer,
    et prendre contact avec l'émetteur, ce qui prouvera que vous l'avez lu.
    Vous serez donc poursuivi.

 - Les opinions exprimées dans ce mail ne sont ni celles de l'entreprise, ni
    celles de son auteur. Ce sont peut-être les opinions de quelqu'un, mais
    nous ne savons pas de qui. Si vous le savez, merci de nous le faire savoir.

 - Si cet e-mail contient des pièces jointes, il contient certainement aussi un
    virus informatique. Si cet e-mail contient des pièces jointes, ne les
    ouvrez donc sous aucun prétexte.

 - La compagnie a pris toutes dispositions afin de minimiser ce risque, mais
    comme nous travaillons sous Winbouze, il est certain que tous nos mails
    contiennent des virus, malgré nos précautions. Comme ce n'est pas notre
    faute, nous déclinons toute responsabilité pour toute perte ou dommage
    résultant directement ou indirectement de l'utilisation de cet e-mail ou de
    son contenu.

 - Si vous travaillez vous aussi sous Winbouze, il est de toute manière
    certain que votre ordinateur est déjà entièrement vérolé, aussi, vous ne
    pouvez en aucun cas nous en tenir pour responsables. Vous feriez mieux
    de reformater votre disque dur et d'installer Linux.

 - Il vous appartient d'effectuer vos propres contrôles anti-virus avant
    d'ouvrir les pièces jointes, étant entendu que ce n'est pas à nous qu'il
    incombe d'éviter de vous envoyer des virus, mais bien à vous qu'il
    incombe d'éviter de les recevoir.

 - Ce message s'auto-détruira dans 10 secondes. La fumée qui sortira de
    votre lecteur de disquettes doit être considérée comme un phénomène
    normal."
-- Michel Bouissou
%
"Il y a le peureux qui regarde sous son lit, et le peureux
qui n'ose meme pas regarder sous son lit."
-- Jules Renard
%
"Ces gens critiquent les nouvelles technologies, alors qu'ils les utilisent
pour faire leur propagande". (NDLR, ils communiquent par l'Internet).
-- Pierre Bédier, secrétaire d'état aux Programmes immobiliers de la justice
et maire de Mantes la jolie suite à la remise du trophée des Big Brother Awards
(la mairie ayant détourné des fonds europeens destinés à l'aide aux quartiers 
en difficulté pour installer un systeme de videosurveillance en centre ville).
%
"C'est la preuve absolu de l'efficacité de la videosurveillance... Cette 
émission fait la preuve que toute société repose sur l'exclusion et la sélection"
-- Franck Timmermans, secrétaire général du MNR de Bruno Megret, à propos de Loft Story.
%
"Plus le système est ouvert et connu des pirates, plus c'est dangereux" 
-- Marcel Vigouroux, ex-Commissaire principal de l'Office central de 
lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et 
de la communication (à propos des logiciels libres...)
%
Actuellement des cobayes humains se font implantés des puces
électroniques sous la peau,le but faire disparaître l'humain trop
primitif dans une décennie...
--M in Guide du Neunu d'Usenet: Et pour le neuneu, rien de prévu ?
%
"Notre principale erreur en concevant les systèmes de sécurité des 
distributeurs automatiques de billets entre le début et le milieu des 
années 1980 a été de s'inquiéter des criminels et de leur intelligence; 
nous aurions dû plutôt nous inquiéter de nos clients - concepteurs de 
système bancaire, implémenteurs, et testeurs - et de leur stupidité."
--Ross Anderson
%
"Internet est un danger public puisqu'ouvert à n'importe qui pour dire 
n'importe quoi."
-- Françoise Giroud, Le Nouvel Observateur.
%
"Les anciens administrateurs systèmes ne meurent jamais... ils oublient 
juste leur mot de passe"
-- le sysadm inconnu
%
« Malheureusement, la liberté d'expression existe aux États-Unis ».
-- Ladislas de Hoyos et Élie Wiesel, la Marche du Siècle, 01/97.
%
"Nos produits ne sont tout simplement pas conçus pour être sécurisés.
Je ne suis pas fier... on n'a pas franchement fait ce qu'il fallait pour protéger
nos clients."
-- Brian Valentine, Senior VP du développement chez Microsoft
%
"Internet est un outil américain. Il faut utiliser cet outil en sachant qu'on est
 contrôlé."
-- Daniel Martin, directeur sécurité de l'OCDE, créateur et ancien responsable du 
 département système d'information de la DST et du Cybercriminstitut.
%		
"Je ne sais pas pourquoi l'animateur de Kitetoa.com a été condamné, 
ni pourquoi mon client est débouté."
-- Elisabeth Grabli, avocate de Tati, qui accusa Kitetoa de "piratage informatique"
parce qu'il avait trouvé l'une de ses bases de données client "à poil sur le web".
%
"L'ordinateur est à la vie privée ce que la mitrailleuse était à la cavalerie."
-- Alan W. Scheflin, juriste américain (1942-) et Edward M. Opton, Jr.,
chercheur en psychologie (1936-)
%

"Dans une démocratie, je considère qu'il est nécessaire que subsiste un espace
de possibilité de fraude. Si l'on n'avait pas pu fabriquer de fausses cartes
d'identité pendant la guerre, des dizaines de milliers d'hommes et de femmes
auraient été arrêtés, déportés, sans doute morts. J'ai toujours été partisan de
préserver de minimum d'espace sans lequel il n'y a pas de véritable démocratie."
-- Raymond Forni, ancien président de l'Assemblée Nationale et ex vice-président
de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL)
%
"N'oublions pas ce cookie gigantesque qui a nom Echelon et qui ravale Big Brother
aux rangs d'un valet de comédie qui écoute aux portes."
-- Raymond Forni, ancien président de l'Assemblée Nationale et ex vice-président
de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL)
%
"Si une conversation, une consultation de site, un achat ne peuvent à eux seuls
profiler un individu, leur rassemblement le permet. Un tel espionnage ne va plus
être le fait des héritiers de Fouché, mais plutôt du monde commercial prospecteur
de clients; le danger, ce ne sont plus les fameux RG, c'est la World Company."
-- Raymond Forni, ancien président de l'Assemblée Nationale et ex vice-président
de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL)
%
"La question n'est pas de savoir combien nous collectons de bits par jour,
mais de savoir sinous avons correctement répondu à la question posée par
notre client ou notre analyste."
-- Dr. Donald M. Kerr, deputy director for science and technology at the CIA.
%
"A l'ambassade des Etats-Unis, et à Paris en général, il y a des gens de la CIA
et du FBI avec lesquels la DGSE mais aussi la DST ont des liens étroits. Il ne
se passe pas un jour sans qu'une dizaine d'e-mails soient échangés pour signaler
le déplacement de tel ou tel individu."
-- Claude Silberzahn, ex-directeur général de la DGSE
%
"Lauranne (6 ans) a ete privee de sortie pendant 15 jours. Ma mere lui demande
pourquoi. Reponse de la gamine : "Ca Mamy, c'est ma vie privee"
-- Sebastien Canevet, Maitre de Conferences en droit prive
%
"L'ordinateur central de la sûreté américaine est incapable de faire une
recherche avec deux mots clés; si un agent veut savoir ce que la mémoire
policière contient sur les écoles de pilotage, il doit effectuer deux
opérations, une avec «school», l'autre avec «flight»."
-- Robert Mueller, directeur du FBI, devant la commission judiciaire de Sénat US.
%
"Si la vie privée est hors-la-loi, seuls les hors-la-loi auront une vie privée".
-- P. Zimmermann, inspiré d'une maxime de Thomas Jefferson.
%
"Ceux qui sont prês à sacrifier un peu de liberté en échange d'un peu de
sécurité ne méritent ni l'une ni l'autre".
-- Benjamin Franklin
%
"Si vous pensez que la technologie peut résoudre vos problèmes de sécurité
alors vous n'avez rien compris aux problèmes ni à la technologie".
-- Bruce Schneier
%
"Je suis pour le droit des peuples a disposer d'eux memes, je ne suis pas
contre le fait que le senegal applique ses lois et mettent des filtrages
vers la France."
-- Stéphane Lilti, avocat de l'UEJF
%
"Quand ils sont venus chercher les communistes,
je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les Juifs,
je n'ai rien dit, je n'étais pas Juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
je n'ai rien dit, je n'étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher.
Et il ne restait personne pour dire quelque chose."
-- Pasteur Martin Niemöller, Dachau, 1942.
%
"Nous avons rendu la gestion des failles facile. (...)
Nos équipes ont arrêté le développement de nos produits pendant deux
mois entiers, pour suivre un séminaire sur les techniques du Hacking. (...)
La prochaine version de notre serveur (la version .Net) sera sûre par défaut.
(...) La sécurité, ce n'est pas une destination, c'est un voyage."
-- Cyril Voisin, Spécialiste de la sécurité Microsoft (au JDNet)
%
"Quand j'étais ministre de l'Intérieur, on observait une surveillance très
minutieuse des mosquées. Et dès qu'un imam étranger critiquait la France,
il était expulsé".
-- Charles Pasqua, sur Radio Courtoisie
%
"Nous disposons de plusieurs centaines de sources sur le territoire
national. Le 24 mai 2004, le ministère de l'Intérieur nous a demandé un
recentrage de nos missions, notamment la lutte contre les terrorismes et les
dérives urbaines. Nous avons accentué notre effort de recrutement afin
d'anticiper la menace."
-- Pierre Lieutaud, directeur de cabinet et sous-directeur de la recherche à
la direction centrale des renseignements généraux, à propos de leurs
informateurs.
%
"La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise".
-- André Malraux
%
"Les gens me detestent parce que je suis paranoiaque"
--  Francois Arleo
%
"Enfin je ne communiquerai pas mon adresse e-mail, qui se trouve être celle
de mon école. Or vous êtes des hackers et je prefère ne prendre aucun risque."
-- un n²n²
%
"Lorsqu'un policier tire sur un voyou, on appelle ça : homicide excusable"
-- Alain Madelin, à des gendarmes à la retraite (Libé 12/12/02)
%
"Chacun se sentirait mieux protégé si tous participaient aux contrôles des
autres."
-- Romano Prodi, président de la Commission Européenne, à propos de la
création d'une police frontières communautaire.
%
"Les paranos c'est comme les ceintures de sécurité : c'est quand on les
oublie qu'on a un accident"
Don Winslow dans "Le miroir de Boudha".
%
"Nous avons neuf mois de vie privée avant de naître, ça devrait nous suffire"
-- Heathcote Williams, Actuel n°48, novembre 74.
%
"Quelle différence entre le twist de Vincennes et les discours d'Hitler
au Reichstag ? Un certain parti-pris de musicalité".
-- Philippe Bouvard, à propos des "blousons noirs", à la fin des années 50.
%
"Si la bureaucratie chinoise est orwellienne, Mao n'est pas Big Brother".
-- René Vienet, Actuel, janvier 1971
%
L'opt-out est « un combat de la libre entreprise contre les esprits malthusiens
qui, sous prétexte de protection de la vie privée, veulent bloquer la dynamique
du commerce ».
Bernard Siouffi, Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad)
%
"PGP est dangereux car il ne permet pas de mettre les clefs sous séquestre.
Dans une entreprise, un employé peut très bien créer " ses " clefs et
travailler à l'ombre de son PDG en transmettant des informations sensibles à
l'extérieur."
-- Général Desvignes, SCSSI (Service central de la sécurité des systèmes
d'information), "La Tribune-Desfossés" (02-12-96)
%
" La cryptographie a été un élément tout à fait important de la victoire des
alliés contre l'Allemagne et le Japon. Pendant la guerre froide, il est
devenu un des instruments de lutte entre services de renseignement de l'Est
et de l'Ouest. "
-- Pierre Lacoste, l'ancien patron de la DGSE (services secrets francais)
%
" Nous pouvons compter sur le fait que la diffusion de la cryptographie va
entrainer la perte de vies humaines. "
-- Robert Litt, procureur général pour le Département américain de la
Justice, Wired News, 8 juin 1998
%
Internet a inventé à la fois Big Brother et son antidote permanent.
-- Jean-Marie Messier, Président de Vivendi Universal, in j6m.com
%
Le peuple n'a jamais eu autant de pouvoir que sur Internet.
-- Valentin Lacambre Fondateur d'Altern.org, Transfert - Octobre 2000
%
Je m'inquiète pour le jour où, dans 10 ou 15 ans, ma fille me demandera :
"Papa, tu faisais quoi quand ils ont censuré la liberté de la presse sur
Internet ?"
-- Mike Godwin
%                                 
"Nul ne sera soumis à des investigations arbitraires dans son intimité, sa
famille, sa maison ou sa correspondance, ni attaqué dans son honneur et sa
réputation. Chacun a droit à la protection de la loi contre de telles
investigations ou attaques."
-- Article 12 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme
%
"1984 - Orwell ne s'est trompé que d'une décade ou deux."
-- Anon
%
(BS) "Vous ne pouvez faire confiance à un algorithme de cryptage créé par
quelqu'un qui n'a pas "fait ses classes" en cassant des codes."
(PRZ) "...Mais personne ou presque dans les milieux de la cryptographie
commerciale ne correspond à ce critère !"
(BS) "Oui, et cela facilite grandement notre travail à la NSA"
-- Conversation entre Philip Zimmermann et Brian Snow, cryptographe à la NSA.
%
"Les Chevaliers de l'Apocalypse de la pédopornographie, les dealers de
drogue, la mafia et les terroristes me font moins peur que les régimes
totalitaires. Notre siècle en a connu une tripotée, et nous en avons assez
vu."
-- Bruce Sterling
%
"Le droit de tout individu à la sûreté de ses biens, affaires et propriétés,
contre toute enquête ou saisie injustifiées, devra être préservé...."
-- Quatrième Amendement à la Constitution des Etats-Unis
%
"Le Congrès ne fera aucune loi concernant l'institution d'une religion ou
prohibant leur libre exercice; ou restreignant la liberté de parole, ou de la
presse; ou le droit du peuple à se réunir paisiblement, et à demander au
gouvernement la réparation des injustices."
-- Premier Amendement à la Constitution des Etats-Unis
%
"La liberté de parole et de la presse garanties par la Constitution
comprennent au moins celle de discuter publiquement et sincèrement de tous
les sujets d'intérêt public sans restriction ou crainte de poursuites."
-- Roth v. United States, 354 U.S. 476 (1957)
%
"Le débat concernant la législation en matière de cryptographie peut tout à
fait être mené d'une faon raisonnable et et sur des bases non-classifiée"
-- A Congress requested National Research Council report "Cryptography's role
in securing the information society", 1996
%
"au total, les avantages d'une diffusion de la cryptographie l'emportent sur
les désavantages "
-- ibid
%
"Les "tiers de confiance" en matière de cryptographie (à qui l'on confie un
double de ses clés) introduit d'emblée une faille dans le processus... de
sorte que si les mesures de protection contre toute utilisation non autorisée
échouent, les informations ne sont plus protégées."
-- ibid
%
"La légalité? Cette question n'entre pas en ligne de compte dans les
discussions."
-- Benson K Buffham, Deputy Director NSA, interrogé par le Senate Church
Committee à propos  de la surveillance domestique
%
"Le droit d'être laissé en paix est en effet le début de toute liberté."
-- Supreme Court Justice William O. Douglas 1952, Public Utilities Commission
vs. Pollak
%
"Le droit d'être laissé en paix est le plus fondamental des droits, celui qui
a le plus de valeur pour les hommes civilisés."
-- Supreme Court Justice Louis Brandeis
%
"Dans certains pays, la cryptographie forte a été interdite ou bien les clés
doivent être confiées à des officiels du gouvernement. Mais avec la facilité
avec laquelle n'importe qui possédant quelques notions informatiques peut
rester invisible, il est évident que ce genre de mesures est inefficace. Les
restrictions à l'utilisation de la cryptographie n'empêcheront jamais les
criminels de s'en servir, mais peut aller à l'encontre des honnêtes hommes,
citoyens et entreprises qui pourraient pourtant grandement bénéficier de la
diffusion en masse des techniques cryptographiques."
-- Counterintelligence News and Developments, National Counterintelligence
Center, Volume 2 - June 1998
%
"Chaque fois que vous développez un nouveau produit vous travaillez en
étroite relation avec la NSA"
-- Ira Rubenstein, avocat de Microsoft
%
"Il en va du cryptage de disque comme de toute autre chose qui peut être
utilisée pour faire le bien, ou le mal (je pourrais étrangler quelqu'un avec
un stéthoscope par exemple...)"
-- AMAN, 6 Juillet 1998
%
"La loi ne m'autorise pas à témoigner sur aucun aspect de la National
Security Agency, même devant la Commission du Sénat sur le renseignement."
-- Général Allen, Directeur de la NSA, 1975
"Salauds!"
-- guy@panix.com en réponse à la citation ci-dessus du Général Allen :-)
%
"Personne n'a envie d'avoir à acheter son trousseau de clés de voiture chez
quelqu'un dont le métier est de voler les voitures"
-- Marc Rotenberg commenting on Clipper
%
"La confiance, je crois savoir ce que c'est. J'en ai l'ancienne conception.
Je l'ai méritée."
--Bill Clinton, in Federal News Service, 28 October 1992. Héhéhéhé.
%
"La force de la Constitution réside entièrement dans la détermination de
chaque citoyen à la défendre. Les droits constitutionnels ne seront préservés
que si chaque citoyen, pour la part qui lui revient, se sent personnellement
investi de la mission de les défendre."
-- Albert Einstein
%
"Il est dangereux d'avoir raison quand le gouvernement a tort."
-- Voltaire
%
"Pour ce qui nous concerne, il n'y a pas de différence entre un fichier
crypté et une valise fermée à clé"
-- Officier des douanes anglaises, Août 98. A part le fait que l'on peut
forcer une valise :-)
%
"Si tous les ordinateurs personnels du monde étaient affectés à décrypter le
même message crypté par PGP, cela prendrait malgré tout environ 12 millions
de fois l'âge de l'univers, en moyenne, pour en décrypter un seul."
-- William Crowell, Directeur en chef de la National Security Agency, Mars
1997
%
"Sans contrôle, les choses peuvent devenir extrèmement confuses dans l'esprit
du grand public."
-- Général William Westmoreland, USA
%
"Mon avis est que le FBI est incompétent, ment, ou bien les deux..."
-- Bruce Schneier à propos de l'affirmation du FBI selon laquelle il n'aurait
pas de machines spécialisées capables de décrypter DES
%
"Il ne suffit pas d'être protégé par des lois, nous avons aussi besoin d'être
protégés par les mathématiques."
-- Bruce Schneier
%
"Vous pouvez me torturer autant que vous voulez, je ne sais rien"
"te torturer... voilà une bonne idée"
-- Resevoir Dogs (Quentin Tarantino)
%
"La réponse de la NSA fut, 'Bien, c'était intéressant, mais il n'y a pas
d'algorithme comme ça.'"
-- Gus Simmons - "The History of Subliminal Channels"
%
"Un secret à deux est un secret de Dieu; un secret à trois est le secret de
tout le monde."
-- Proverbe Français (à propos du système clipper / key-escrow / tiers de
confiance ? :-) )
%
"Vous ne devriez pas surestimer le QI des escrocs."
-- NYT: Stuart A. Baker, General Counsel for the NSA, expliquant pourquoi
escrocs et terroristes, suffisamment futés pour utiliser des outils de
cryptographie, seraient assez stupides pour choisir le standard compromis par
le gouvernement U.S.
%
"La vie privée est un élément essentiel de la liberté, un droit que l'on ne
peut s'attendre à devoir faire face à un attaque technologique
ininterrompue."
-- Whitfield Diffie, éminent ingénieur chez Sun Microsystems
%
"Pourquoi vous inquiéter si vous n'avez rien à cacher?"
-- J. Edgar Hoover
%
"J'aime mon pays mais je crains mon gouvernement"
-- Anonyme
%
"Quis Custodiet Ipsos Custodes." -> "Qui surveillera les surveillants."
-- Juvenal, circa 128 AD
%
"La tromperie (deception en VO) est un état d'esprit - et l'esprit de l'état"
-- James Angleton, superespion de la CIA, cité dans le livre DECEPTION
d'Edward Jay Jones (1989)
%
"Je jure de dire la vérité, toute la vérité, tout comme le fit le président."
-- signature de Timothy C. May
%
"Key escrow to rule them all; key escrow to find them. Key escrow to bring
them all and in the darkness bind them. In the land of surveillance where Big
Brother lies."
-- Peter Gutmann
%
"Si la cryptographie est mise hors la loi, bayl bhgynjf jvyy unir cevinpl."
-- Kevin McCurleys Thought for the day, June 24, 1997
%
"Le plus grand malheur serait d'être soumis à un gouvernement aux pouvoirs
illimités."
--Thomas Jefferson, 1825
%
"50 millions d'utilisateurs potentiels de S/Mime ne peuvent être dans
l'erreur... mais ils peuvent tous être stupides !"
-- Sam Simpson, 4th December 98
"1 million d'utilisateurs de PGP ne peuvent être dans l'erreur... mais ils
peuvent tous être stupides ! (bien qu'ils ne risquent pas, au moins, d'être
espionnés par Echelon)"
--  Sam Simpson, 7 Dec 98 (en réponse à une remarque de Sternlights
concernant la première citation)
%
"Marie avait une petite clef (c'était tout ce qu'elle pouvait exporter),
et tous ses e-mails pouvaient être ouverts par les policiers."
-- Ron Rivest
(en VO : "Mary had a little key (It's all she could export),
and all the email that she sent was opened at the Fort.")
"Marie avait une petite clef, qu'elle avait confié à un "tiers de confiance",
et tout ce que disait Marie pouvait être déchiffré par les policières
instances."
-- Sam Simpson, July 9, 1998
(en VO : "Mary had a crypto key, she kept it in escrow,
and everything that Mary said, the Feds were sure to know."
"Marie avait un programme de chiffrement, équipé d'un système de recouvrement
ses clefs, comme ses données, les espions pouvaient les confisquer
-- AMAN, 22 September, 1998
(en VO : "Mary had a scrambler prog, equipped with key recovery,
the snoops, her data, they did log, much to her shock discovery!")
%
"La NSA ment régulièrement aux gens qui lui demandent son avis au sujet des
règles d'exportation. Ils n'ont aucune raison de ne pas le faire; atteignant
leur objectif par tout moyen légal qui leur plaît. Mentir est légal pour un
fonctionnaire d'Etat."
-- John Gilmore (gnu@toad.com)
%
"En Dieu nous croyons. Pour tous les autres, nous vérifions avec PGP!"
-- Tim Newsome
%
"BTW, I learned a lovely new acronym today: "Law Enforcement Agency Key" -
LEAK."
-- Charles H. Lindsey (chl@clw.cs.man.ac.uk)
%
"Des pouvoirs incontrôlés de perquisitions et de saisie forment l'une des
premières et des plus efficaces des armes formant l'arsenal de tout
gouvernement arbitraire."
-- Robert Jackson 1949 Brinegar v US 338 US 160, 180-181
"Demander au gouvernement de protéger votre vie privée revient à demander à
un voyeur d'installer vos propres volets"
-- L'un des fondateurs de l'EFF
"Liberté signifie responsabilité. C'est pourquoi la plupart des hommes la
redoutent."
-- George Bernard Shaw
%
"Au début, ils s'en sont pris aux hackers.
Mais je n'avais jamais rien fait d'illégal avec mon ordinateur, alors je n'ai
rien dit.
Ensuite, ils vinrent pour les pornographes,
mais je trouvais qu'il y avait beaucoup trop de cochonneries sur l'internet,
alors je n'ai rien dit.
Ensuite ils vinrent pour les remailers anonymes,
mais beaucoup s'een servait pour balancer des choses puantes, alors je n'ai
rien dit.
Ensuite ils vienrent pour les utilisateurs de cryptographie,
mais je n'avais toujours pas compris comment utilsier PGP, alors je n'ai rien
dit.
Ensuite ils vinrent me chercher.
Mais il n'y avait plus personne pour en parler."
-- Inconnu
%

Copyleft Attitude : informations copiées, collées & compilées avant d'être RE:diffusées dans un but informatif, et sans aucun objectif commercial...: faites tourner, citez vos sources, tout droit d'exploitation ©opyrightée réservé.

back to ze top

Newsletter :

via samizdat

Manuels :
Sécurité
Crypto & Co
Vie privée
12 conseils de l'EFF
Sortez couvert
Stop la cybersurveillance !

Outils :
Eraser
effacement sécurisé
Générateur
d'e-mails subversifs
Spammimic
stégano-spam
PlayMaker
stégano-dial

Recherche :

sur Bb) Google

Archives :
RE:vue de web
par rubriques
Textes
varia

Ressources :
A propos
Contact & Cie
BBA-F off
Big Brother Awards
®TMark en VF
Experts ès subversion
Jam Echelon Day
Contrer Frenchelon & Cie
Fichage policier
Renseignementsgeneraux.net