Nous vous invitons vivement à utiliser le 'Générateur de mots-clefs pour Echelon' ("Echelon's Trigger Words Generator") afin de créer un texte "top secret" aléatoire, et plutôt rigolo, à faire parvenir à vos listes de contacts et/ou à rajouter à cette lettre-type. Son utilisation vaut bien mieux que de se contenter de copier/coller la fameuse liste de mots-clefs en sus de ce courrier.



Oyez ! Oyez !
Vous avez probablement entendu parler d'ECHELON, un programme de surveillance global des télécommunications par téléphone, email, fax et satellite. Les citations ici-bas devraient vous aider à comprendre de quoi il en retourne exactement.

L'existence même d'un tel programme est une violation caractérisée de nos vies privées, et doit être rendue publique au plus haut degré. Nous ne pouvons rester assis à ne rien faire, et laisser nos libertés et droits de l'homme être bafoués de la sorte.

Le 21 octobre 2001 a été proclamé "Journée de brouillage d'ECHELON" ("Jam Echelon Day" en anglais). L'objectif affiché est d'exprimer notre refus de cette espionite aigüe en retournant la puissance de ce système contre lui-même. Nous vous invitons à y participer en renvoyant cet email à vos contacts/amis, et les inviter à participer à cette action.

En faisant parvenir cet email à un maximum de correspondants, vous contribuerez à donner à cette campagne une audience encore plus large, tout en contribuant à brouiller le système d'interception espion. En apprenant à chiffrer vos e-mails au moyen d'un outil de cryptographie, vous contribuerez à rendre inopérant ce genre de surveillance généralisée.

Merci de votre participation à cette "Journée de brouilage d'ECHELON" ("Jam Echelon Day"). Si vous ne l'avez pas encore fait, que vous désiriez en savoir plus sur Echelon ainsi que sur les diverses méthodes permettant de protéger sa vie privée sur le WWW (ainsi de la cryptographie), n'hésitez pas à consulter le site web de la campagne : http://www.bugbrother.com/echelon (en français), http://www.cipherwar.com/echelon (en anglais).

Sincèrement


______Merci de rajouter ce qui suit à vos e-mails______

« Les États-Unis n'ont pas dissipé nos doutes à propos d'Echelon »
http://news.zdnet.fr/story/0,,s2089531,00.html
Par Estelle Dumout, ZDNet France, 20 juin 2001

Le député européen Gerhard Schmid, rapporteur d'une commission d'enquête sur le réseau d'espionnage électronique, évoque les principaux enseignements de cette délicate mission.

ZDNet : Que voulez-vous entreprendre concrètement, maintenant que votre rapport et ses conclusions ont été rendus public ?
Gerhard Schmid : Le plus important sera de provoquer une large discussion publique sur les risques pour l'économie européenne et la défense de la sphère privée des citoyens. Au niveau de la législation européenne, on ne peut rien entreprendre contre l'écoute des communications internationales par les services secrets. La protection personnelle des communications doit donc être renforcée grâce au chiffrement.

Extrait d'un rapport du Parlement Européen :
http://www.europarl.eu.int/tempcom/echelon/prechelon_en.htm

"L'existence d'un système d'écoute des communications fonctionnant, avec la participation des États-Unis, des Royaume-Uni, du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande dans le cadre de l'accord UKUSA, ne fait plus de doute. Il est vraisemblable, eu égard aux indices disponibles, qu'il est dénommé ECHELON (... et) qu'il est utilisé pour intercepter des communications privées et économiques mais non militaires. L'analyse a montré que la puissance de ce système ne peut être aussi grande, tant s'en faut, que ce que certains médias supposent. (...) La France serait en mesure, du moins en ce qui concerne les conditions géographiques – elle est en effet le seul État membre de l'UE à posséder des territoires outre mer – de mettre sur pied à elle seule un système d'écoute mondial. Il ressort de certains indices que la Russie pourrait également exploiter un tel système. (...) Les entreprises doivent protéger tout leur environnement de travail c'est–à–dire aussi les moyens de communication servant à transmettre des informations sensibles. Les particuliers doivent eux aussi être engagés à crypter leur courrier électronique, un courrier non crypté s'assimilant à une lettre sans enveloppe."

***

Vous trouverez ci-dessous une liste de 155 "mots-clefs" issus d'une liste de plus de 1700 termes, sigles et expressions disponibles sur le site de la campagne, et qui sont susceptibles de faire partie de ceux qui réveillent les "grandes oreilees" d'ECHELON. Laisser cette liste de mots-clefs en bas de votre email donnera au système ECHELON une nouvelle occasion de s'activer, quand bien même cet email n'a rien de pertinent à ses yeux. Cela permettra néanmoins de signifier votre attachement à la vie privée et votre désapprobation du système ECHELON. N'hésitez pas à réitérer cette opération à l'envi, même avant, et même après le 21 octobre 2001.

The Artful Dodger, NAIA, SAPM, ASU, ASTS,National Information Infrastructure, InfoSec, SAO, Reno, Compsec, JICS, Computer Terrorism, Firewalls, Secure Internet Connections, RSP, ISS, JDF, Ermes, Passwords, NAAP, DefCon V, RSO, Hackers, Encryption, ASWS, CUN, CISU, CUSI, M.A.R.E., MARE, UFO, IFO, Pacini, Angela, Espionage, USDOJ, NSA, CIA, S/Key, SSL, FBI, Secret Service, USSS, Defcon, Military, White House, Undercover, NCCS, Mayfly, PGP, SALDV, PEM, resta, RSA, Perl-RSA, MSNBC, bet, AOL, Waihopai, CIS, CBOT, AIMSX, STARLAN, 3B2, BITNET, SAMU, COSMOS, DATTA, Furbys, E911, FCIC, HTCIA, IACIS, UT/RUS, JANET, ram, JICC, ReMOB, LEETAC, UTU, VNET, BRLO, SADCC, NSLEP, SACLANTCEN, FALN, 877, NAVELEXSYSSECENGCEN, BZ, CANSLO, CBNRC, CIDA, JAVA, rsta, Active X, Compsec 97, RENS, LLC, DERA, JIC, rip, rb, Wu, RDI, Mavricks, BIOL, Meta-hackers, ^?, SADT, Bugs Bunny, Tools, Corporate Security, Telex, Aldergrove, OTAN, monarchist, NMIC, NIOG, IDB, MID/KL, NADIS, NMI, SEIDM, BNC, CNCIS, STEEPLEBUSH, RG, BSS, DDIS, mixmaster, BCCI, BRGE, Europol, SARL, Military Intelligence, JICA, Scully, recondo, Flame, Infowar...