Foire Aux Questions (FAQ)
Si vous n'arrivez pas à trouver de réponse à vos questions ici-même ou en lisant le fichier d'aide, consultez le code source .

Sujets : Informations de base, Sécurité, Utiliser Eraser, le Télécharger et Rapports de bugs et suggestions.

Informations de base.
Q: “Sur quels systèmes d'exploitation fonctionne Eraser ?”

R: Windows 95, 98, ME, NT 4.0, 2000 et XP (toutes les versions, avec ou sans les service packs). Eraser n'a pas été testé sur d'autres plateformes.

Q: “Mon logiciel d'antivirus me dit qu'Eraser a ou est un virus ! Que dois-je faire ???”

R: La version d'Eraser disponible sur http://www.heidi.ie/eraser/ ne contient aucun virus. Si vous pensez que quelqu'un aurait pu modifier le programme, vérifiez-en la signature. Si la signature est valide, faite part e la fausse alarme au support technique de votre antivirus.

Sécurité.
Q: “L'écrasement des données est le top de la sécurité, n'est-ce pas ?

R: Faux. En écrasant les données, vous essayez simplement de réparer une faille de sécurité qui s'est déjà produite. Le meilleur moyen de s'en prémunir est encore d'éviter que les données ne soient inscrites sur le disque de prime abord - utilisez alors de la crypto forte. E4M, ScramDisk et PGP pourront vous y aider, mais ne pourront rien contre les failles de sécurité liées à Windows. Si vous devez vraiment utiliser Windows, choisissez NT/2000. Si vous voulez vraiment prendre votre sécurité au sérieux, essayez OpenBSD.

Q: “J'ai utilisé Eraser pour réécrire toutes les données sensibles présentes dans mon disque dur. Sont-elles définitivement effacées ?”

R: Tout dépend des efforts, et de l'argent, que seraient prêts à investir ceux qui voudraient récupérer vos données. Les données effacées ne peuvent être récupérées par quelque utilitaire logiciel que ce soit, et quand bien même l'électronique de votre disque dur serait contournée et les plateaux de votre disque examinés, il resterait extrêmement difficile, pour ne pas dire impossible, de récupérer les données. Vous pouvez consulter le fichier d'aide pour en savoir plus sur les problèmes habituels de sécurité.

Q: “J'ai entendu dire qu'Eraser n'effaçait pas le nom du fichier quand il en écrasait le contenu. C'est vrai ?”

R: Non. Vous pouvez choisir d'effacer les noms de fichiers, ou pas, Eraser peut même vous débarrasser des noms des fichiers que vous auriez auparavant effacés (en écrasant l'espace disque non utilisé).

Q: “J'ai entendu dire que le fichier swap (ou paging, fichier d'échange) de Windows peut contenir des informations sensibles. Pourquoi Eraser ne tient-il pas compte de cela ?”

R: Au démarrage, Windows ouvre le fichier swap (ou paging, fichier d'échange) en accès exclusif, empêchant toute application d'y accéder. C'est relativement compréhensible à mesure que le système pourrait crasher s'il s'embrouillait avec la mémoire virtuelle.

Eraser, sous Windows, ne peut accéder au fichier swap. Le seul moyen d'écraser le contenu du fichier swap (tout en permettant le bon fonctionnement de la mémoire virtuelle sous Windows) est d'éteindre Windows, de booter sous DOS et d'utiliser un utilitaire d'effacement tournant sous DOS, tel qu'EraserD, qui est compris dans Eraser 5.0, afin d'effacer le fichier.

Il est aussi possible de désactiver la mémoire virtuelle de Windows, de rebooter et d'écraser l'espace non-utilisé du disque où se trouve le fichier swap. Une fois cette procédure effectuée, réactiver la mémoire virtuelle et rebooter. Au contraire de Windows 9x, NT (et 2000) dispose d'une fonctionnalité de sécurité intégrée qui fait que le système d'exploitation écrase le fichier swap à l'extinction; Eraser vous permet d'autoriser cette fonctionnalité.

Q: “Mais je sais qu'il existe des programmes permettant d'effacer le fichier swap alors que Windows tourne !”

R: Certains logiciels prétendent écraser le fichier swap alors que Windows tourne. Ils tentent généralement de le faire en allouant énormément de mémoire tout en espérant que le système d'exploitation le réécrira sur le disque (tout en écrasant les données préexistantes). Agir de la sorte risque surtout de diminuer le niveau de sécurité au lieu de l'améliorer - au lieu de vider la mémoire allouée par le programme d'écrasement au fichier swap, Windows pourrait tout aussi bien décider de sauver la mémoire allouée par une autre application au disque, pouvant entraîner l'apparition sur le disque de données sensibles qui auraient, normalement, dû rester dans la mémoire. Et même si la chance vous sourit et que tout se passe comme prévu, les données généralement allouées au fichier swap ne pourront pas être (et ne seront pas) accessibles.

Utiliser Eraser.
Q: “Pourquoi effacer un fichier prend-il autant de temps ? Je connais des produits bien plus rapides !”

R: Ecraser correctement des données prend un certain temps, surtout sur des disques lents. Si votre programme est plus rapide, c'est qu'il n'écrase pas autant de fois qu'Eraser, ou qu'il ne prend pas en compte l'effacement des fichiers tampon, et les données ne sont jamais vraiment écrites sur le disque. D'un côté comme de l'autre, on estime qu'un effacement rapide induit un niveau moins élevé de sécurité -et qu'un effacement instantané signifie généralement une absence totale de sécurité.

Quoi qu'il en soit, si vous trouvez qu'Eraser est trop lent à votre goût, et que vous pouvez vous contentez d'un niveau moins élevé de sécurité, utilisez une autre méthode, avec moins de réécritures successives, cela devrait rendre la procédure plus rapide.

Q: “Quand j'efface l'espace disque non-utilisé, j'ai un message d'erreur m'indiquant un grand nombre de fichiers qui n'ont pu être effacés. Qu'ai-je fait de mal ?”

R: Rien, le message d'erreur vous prévient qu'il n'a pas été possible d'écraser tout l'espace disque non-utilisé. Ceci parce que les fichiers de la liste étaient chargés en mémoire et donc verrouillés par le système d'exploitation de telle sorte que leurs fins de cluster ne puissent être effacés. Vous pouvez réduire la quantité de fichiers verrouillés en fermant autant d'applications que possible avant d'effacer l'espace disque non-utilisé. Vous pouvez trouver plus d'informations concernant les fins de clusters dans le fichier d'aide.

Q: “Quand j'efface l'espace disque non utilisé, j'obtiens un message d'erreur qui me dit que mon disque est plein ! Est-ce normal ? Que faire ?”

R: Afin d'effacer l'espace disque libre, Eraser remplit votre disque de fichiers temporaires, et les écrase. C'est pourquoi, pendant un court laps de temps, Windows vous prévient qu'il n'y a plus d'espace disponible sur votre disque. Vous n'avez pas à lancer Disk Cleanup, et pouvez sans risque ignorer ce genre de message : Eraser effacera tous les fichiers temporaires créés.

Q: “En effaçant les données grâce à la fonction On-Demand (à la demande), toutes les entrées de la liste sont retirées après l'effacement et je dois de nouveau entrer les données – est-ce ainsi que cela est supposé fonctionner ? Comment puis-je fixer les tâches de telle sorte qu'elles restent sur la liste ?”

R: Oui, c'est bien ainsi que fonctionne l'effacement On-Demand ("A la demande). Néanmoins, vous pouvez fixer des tâches de telle sorte qu'elles restent dans la liste même après l'effacement des données en sélectionnant l'option “Keep Task on List” dans la fenêtre de propriétés des tâches.

Q: “Après m'être servi d'Eraser, l'espace libre de mon disque dur a été perdu ou réduit considérablement. Comment puis-je remédier à cela ?”

R: Peut-être est-ce dû au fait qu'Eraser a été anormalement fermé, ou que le système a crashé, empêchant les fichiers temporaires d'être effacés. Vous pouvez effacer le dossier "~ERAFSWD.TMP" et tous les fichiers qu'il contient en vue de récupérer de l'espace disque (ouvrez la commande Exécuter du menu Démarrer et tapez "deltree X:\~ERAFSWD.TMP", où X correspond au disque).

Si votre disque est compressé (au moyen d'un logiciel de compression) et que vous n'avez pas désactivé l'effacement des fins de cluster, vous devez recompresser le disque en vue de restaurer l'espace perdu - la prochaine fois, n'utilisez pas l'effacement des fins de cluster sur des disques compressés.

Téléchargement.
Q: “J'ai téléchargé une version antérieure d'Eraser sur ce site et je me suis aperçu, après coup, qu'une version plus récente était disponible. Après avoir téléchargé la mise à jour, je m'aperçois qu'il s'agit exactement de la même version, bien que le nom du fichier ne soit pas le même. Qu'est-il arrivé ?”

R: Si vous tentez de télécharger une version plus ancienne d'Eraser depuis ce site, le serveur vous enverra la dernière en date, et non l'ancienne. Vous pouvez vérifier cela en lançant le programme d'installation, qui vous indiquera le numéro de la version avant que de l'installer. Si vous avez besoin d'une version plus ancienne pour quelque raison que ce soit, vous pouvez le faire depuis cette archive.

Q: “Où puis-je obtenir le code source d'Eraser ?”

R: Ici.

Q: “Puis-je utiliser le code source d'Eraser dans mes propres programmes ?”

R: Le code source peut être réutilisé, modifié et redistribué au titre de la GNU General Public License (inclue avec le code). En règle générale, vous pouvez intégrer le code source d'Eraser dans vos propres programmes à condition que vous leur appliquiez la même licence. J'apprécierai le fait d'être tenu informé de toute utilisation du code.

Rapports de bugs et suggestions.
Q: “J'ai trouvé un bug, comment puis-je en rendre compte ?”

R: Envoyez la description technique du problème à support@heidi.ie. Si vous avez téléchargé le code source et que vous avez déjà réparé le bug, c'est encore mieux.

Q: “J'ai une excellente idée pour la prochaine version d'Eraser, à qui puis-je en faire part ?”

R: Réfléchissez bien à la question, quel est le problème que cette nouvelle fonctionnalité résolverait ? N'y a t'il pas un meilleur moyen d'y arriver (en utilisant, par exemple, le cryptage des données) et Eraser est-il le programme qui pourrait le résoudre au mieux ? Est-ce facilement applicable, ou, encore mieux, pouvez-vous l'y rajouter par vous-même ? Si vous avez répondu oui à la majeure partie de ces questions, n'hésitez pas à me faire part de ce que vous avez en tête.

Q: “J'aimerais que cet [nouvelle fonctionnalité géniale] soit inclue à Eraser. Et je le veux maintenant !”

R: Faites-le vous-même / Veuillez attendre que j'en ai le temps et l'envie / Payez-moi / Utilisez un autre programme. C'est aussi simple que ça.

Legal.
Copyright @ 2002 Garrett Trant
Copyright @ 1997-2002 Sami Tolvanen
All rights reserved.
Portions of Eraser Copyright © 1999 Mark Russinovich.
Traduction bugbrother.com