bUg <BR>Oth3r | Sécurité | vie privée | RE:vue de web |     | vie-privee.org | Big Brother Awards France | RenseignementsGeneraux.net
Fichier extrait de la mémoire cache de Bb) et -donc- des archives de bUg<BR>Oth3r, et +- nettoyé pour impression par rapport à sa VO sise à le 14 avril 2002 (la page a peut-être été modifiée depuis).

Bb) n'est ni affilié aux auteurs de cette page ni responsable de son contenu.

Festival des Résistances et des Alternatives
Dixit : lefrap.free.fr.

Ne voyant rien de bon venir sur le front des libertés individuelles, sur celui du respect de la planète, des individus et des cultures minoritaires, les membres du Collectif des Résistances et des Alternatives de Paris (CRAP) se voit contraint de renouveler leur FRAP.

Appropriation de la ville / Occupation créative des espaces vides et des temps morts ! / Libre circulation des personnes / Prétexte sécuritaire / Rapport au travail / Image et manipulation / Gratuité et modes alternatifs d’échanges / Résistance et survie des minorités / Avenir de la culture et des services...

Autant de thèmes abordés lors de cette édition du Festival des Résistances et des Alternatives Paris.

Le festival fonctionne sans subvention, sur le principe de l’organisation autonome et/ou interassociative d’événements. Notre objectif est de valoriser les combats des assos et des collectifs d’artistes, de squatters, d’individus engagés dans les combats contre le sexisme, le racisme, le fascisme et les luttes pour des alternatives économiques, écologiques, égalitaires... Mais le FRAP#2 sera surtout l’occasion de s’approprier l’espace public, de travailler ensemble, de mutualiser nos moyens, nos outils et nos idées, pour questionner les formes que prennent la contestation. Cela au coeur du spectacle électoral, dont les commentateurs semblent toujours aussi persuadés que "ne pas voter" signifie "ne pas s’intéresser à son avenir".

Le FRAP #2 est une iniative qui se situe dans une dynamique plus large. Avec le FRAKA de Grenoble, les Festivals des Résistances et des Alternatives de Gap et de Saint-Etienne, le festival Enrageons-nous à Brest, nous avons décidé de mutualiser un certain nombre de moyens et de confronter nos expériences. Il n’y a pas de coordination nationale, mais ces festivals participent tous de la même volonté de valoriser les luttes et les alternatives, de créer un espace public de réflexion, de rencontre et d’expérimentation, et font tous de la fête la première alternative à la morosité des politiciens.

Avec, entre autres :

(...)

- Mar 16 20h : " Loi sur la Sécurité Quotidienne et le sécuritaire" - Débat - Olympic Café

- Ven 19 20h : Soirée " Les formes de la contestation " Projection du film de Primi TV sur Gênes, débat « Les formes de la contestation, entre la fête obligatoire et le spectacle de la violence, quel monde annonçons nous ? » avec Souriez vous êtes filmés !, Aarrg..., Vernissage des expositions « Implosion, explosion » de Zeus, Siche et Alexone, photographies sur « Les Formes de la contestation », Aarrg-atelier, ... Concerts : KILLA CARLTOON (ragga), Gwen. D (Mas I Mas) + Tahiti Bob (Beat People). @ Art et Toit, Vincennes

- Mar 23 19h30 : « Politique sécuritaire et libéralisme » par Loïc Wacquant sociologue (université de Californie à Berkeley et Centre de sociologie européenne), auteur entre autre de "Les prisons de la misère" aux éditions Liber-Raisons d’agir. @ Maison des Métalos

- Dim 28 14h : Happening théâtral anti-sécuritaire - rdv place du Chatelet.

(...)