bUg <BR>Oth3r | Sécurité | vie privée | RE:vue de web |     | vie-privee.org | Big Brother Awards France | RenseignementsGeneraux.net
Fichier extrait de la mémoire cache de Bb) et -donc- des archives de bUg<BR>Oth3r, et +- nettoyé pour impression par rapport à sa VO sise à http://hns.samizdat.net/article.php3?id_article=1024 le 6 mai 2002 (la page a peut-être été modifiée depuis).

Bb) n'est ni affilié aux auteurs de cette page ni responsable de son contenu.

Le 5 juin : Protestez contre la criminalisation des manifestations !
Dixit : Au moment du sommet de Gotheborg, alors qu’elle présidait l’Union européenne, la Suède a établi un record d’oppression en ce qui concerne ses stratégies policières de prévention, des politiciens et des médias accusant les manifestants d’être des terroristes voir pire lors des manifestations du sommet.

samizdat | hacktivist news service


- hacktivst news service -
[don't hate the media... become the media]   06/05/02 - 15:04
[dépêches]
EUROPE

Le 5 juin : Protestez contre la criminalisation des manifestations !

À Gotheborg en 2001, pour la 1ère fois lors de la tenue d'un sommet international, des Chefs de gouvernement, la police a tiré à balles réelles sur des manifestants Elle a presque tué une personne et en a blessé deux, l'un d'entre eux étant un simple spectateur. Au moment du sommet, alors qu'elle présidait l'Union européenne, la Suède a établi un record d'oppression en ce qui concerne ses stratégies policières de prévention, des politiciens et des médias accusant les manifestants d'être des terroristes voir pire lors des manifestations du sommet.

Le résultat est que les sentences judiciaires rendues suite aux manifestations du Sommet suédois sont au total 238 fois plus dures que celles de Nice, Prague ou Seattle ! À Seattle, les gens ont été condamnés à quelques jours d'emprisonnement au maximum 9 jours. À Prague, les sentences ont été suspendues et nul n'a été emprisonné, même si certains ont été expulsés. À Nice deux personnes ont reçu chacune une peine d'un mois d'emprisonnement.

En Suède quelques 41 personnes poursuivies pour émeutes violentes ont été condamnées en moyenne à 12 mois d'emprisonnement. Huit personnes attendent toujours d'être jugées. Pour certaines, des condamnations à un maximum de 2 ans et demi de prison ont été prononcées - ce qui représente 30 fois la peine maximale prononcée par rapport aux sommets précédents. Au total il y a 476 mois d'emprisonnements prononcés en Suède depuis Gotheborg 2001.

Record d'arrestations des personnes aux Sommets et d'intimidations policières : La Suède a également établi un nouveau record en termes d'actions préventives contre les manifestants des Sommets du monde occidental.` Déjà lors de la réunion des Ministres des finances de l'EU à Malmö, le 21 d'avril 2001, la police suédoise a utilisé une stratégie préventive en arrêtant 266 personnes qui se trouvaient dans une manifestation légale et largement organisée de 2000 personnes. Cela représente 13,3 % des manifestants ce qui représente le pourcentage d'arrestations le plus élevé connu comparé à n'importe quelle autre large manifestation au moment d'un sommet dans le monde occidental depuis les manifestations de1968.

À Gotheborg la police suédoise a continué sa stratégie d'intimidation en assiégeant à l'aide de centaines de bennes, 500 personnes se trouvant à l'intérieur d'une école alors qu'aucune action n'avait lieu dans la rue. La police finalement a perquisitionné l'école à la recherche d'armes mais ils n'en ont pas trouvées. Le jour suivant une autre action d'intimidation de la police a eu lieu à Gotheborg contre une manifestation où les gens ont commencé à se rebeller et à lancer des pierres sur la police et où les policiers leur renvoyaient des pierres. À la fin de la journée la police a attaqué une partie de rue ce qui a eu comme conséquence des confrontations et des tirs de police sur les personnes se trouvant dans les rues.

929 personnes ont été arrêtées ou mises en garde-à-vue par la police pendant le Sommet de Gotheborg, la majorité des arrestations ayant eu lieu lors de la descente policière à l'école. Tous ces gens ont vu leur liberté niée par la police ce qui n'avait jamais été vue lors d'aucun sommet précédent - excepté à Prague 2000 où il y avait des cas de figures semblables.

Ce nouveau modèle suédois de tirer à balles réelles lors de manifestations et de perquisitionner des écoles où les manifestants avaient leurs dortoirs, leurs réunions et leurs équipements informatiques a été après que Gotheborg 2001 appliqué au sommet du G-8 de Gênes avec des méthodes bien plus brutales. Les résultats des actions répressives du gouvernement italien n'a pas été encore établi mais il faut se rappeler que le gouvernement suédois a fixé les normes que d'autres maintenant peuvent suivre.

Le 5 juin aura lieu la Commémoration Mondiale de la Conférence de l'ONU sur l'Environnement organisée par Olof Palme, 1er ministre en 1972. Ce fut la première fois que des mouvements populaires tinrent un contre sommet alliant manifestations et échanges avec les délégations officielles d'un sommet. En 2001 le gouvernement suédois a préféré rendre les sommets antidémocratiques et sans précédent au niveau de la répression et criminalisation.

Nous appelons à manifester le 5 juin 2002, une semaine avant la date d'anniversaire du sommet de l'UE, les 15 et 16 juin, afin d'avertir l'opinion publique suédoise et internationale des actions répressives inacceptables faites par le gouvernement suédois !

Nous espérons que vous relayerez ces manifestations le plus possible afin de faire connaître partout dans le monde ce que les gens pensent de la criminalisation des sommets. À Gotheborg une manifestation et une conférence seront tenues le 15 juin et nous appelons maintenant la solidarité internationale :

Les organisations :
- Friends of the Earth Sweden
- Trade union Central Organization of Swedens Workers (SAC)
- Democracie par le Net
- appellent à des manifestations pacifiques devant les ambassades suédoises, consulats ou endroits semblables afin de soutenir les personnes emprisonnées et afin d'arrêter la criminalisation, la répression des manifestations et du mouvement critique de globalisation !

Remettez une pétition, faites un sit-in ou une manifestation de solidarité avec les Suédois et les mouvements populaires internationaux contre le gouvernement suédois !

Adresse email : Tord Björk, Miljöförbundet Jordens Vänner - Friends of the Earth Sweden, tord.bjork@mjv.se Hannele Peltonen, SAC Syndikalisterna -Central Organization of Swedens Workers, sekretariatet@sac.se Gerd Pettersson, Demokratinätet - Democracy Net, d.p@gerd.pp.se

Au sujet des procès après Gotheborg 2001 La peine maximale après Gotheborg a été de 2 ans et demi d'emprisonnement. Des personnes ont été condamnées à une peine maximale lors de procès sans preuve, simplement pour avoir envoyé à l'aide de leur portable des messages appelant à la solidarité avec les 500 personnes enfermées dans l'école par la police.

Un syndicaliste de Norvège a été condamné à une très longue peine d'emprisonnement sans preuve qu'il ait frappé un policier, alors que d'autres personnes non politisées ont été condamnées à des peines de prisons plus courtes bien qu'elles aient frappé réellement des policiers avec des pierres.

Pendant les procès, il a été prouvé que la police a manipulé des documents vidéos et plusieurs films ont permis de démontrer la violence de la police.

Le film pris par un spectateur blessé par la police et les films pris par les personnes qui ont été plus tard emprisonnées ont été détruits par la police, de sorte que ces personnes ne puissent pas employer leur propre matériel pour se défendre.

Au total trois fois plus de manifestants que des policiers ont du aller à l'hôpital après les confrontations de Gotheborg en 2001.

Jusqu'à aujourd'hui aucun policier n'a été poursuivi judiciairement au sujet des émeutes.

Aucune enquête n'a été faite sur l'attitude de la police, même pas en ce qui concerne les policiers qui ont tiré sur 3 personnes- l'une d'elles ayant failli mourir.

Source/auteur : Gerd Pettersson
Mis en ligne le jeudi 2 mai 2002, par tatahari
La communication alternative c'est pas de la tarte ! Voulez-vous participer avec nous ?
[samizdat]  Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL