bUg <BR>Oth3r | Sécurité | vie privée | RE:vue de web |     | vie-privee.org | Big Brother Awards France | RenseignementsGeneraux.net
Fichier extrait de la mémoire cache de Bb) et -donc- des archives de bUg<BR>Oth3r, et +- nettoyé pour impression par rapport à sa VO sise à le 19 mars 2002 (la page a peut-être été modifiée depuis).

Bb) n'est ni affilié aux auteurs de cette page ni responsable de son contenu.

Bavures - Ordre public, désordre privé
Dixit : L’Esprit Frappeur.

Il ne faut pas désespérer les citoyens de ce pays : l’armée des défenseurs de l’ordre est surtout composée de fonctionnaires intègres. Pourtant, il y a également les violents et les racistes - mais cela n’est pas considéré comme un délit dans l’univers policier. Les ripoux, les simples faussaires, le trafiquants de drogue, et même les voleurs ne sont pas rares dans cette institution censée protéger les personnes et les biens. Fort heureusement, les éléments incontrôlés sont très minoritaires. Comme on ne consacre pas de livres aux trains qui arrivent à l’heure, Maurice Rajsfus s’est intéressé aux seuls déviants de cette longue revue de presse.

Depuis près de 10 ans, l’Observatoire des libertés publiques recense méthodiquement les bavures policières, dans une publication mensuelle, Que fait la police ? Pour ce petit volume, le 103e de L’Esprit frappeur, Maurice Rajsfus a sélectionné quelques centaines d’histoires sur la vraie vie des commissariats. Pas toujours drôle. Couverture de Placid, 180 pages, 3 euros, en librairie.

Voir aussi "Un policier n’est pas un justiciable comme les autres & les chroniques de Maurice Rajsfus dans No Pasaran.